Halloween : les parcs transforment les univers, vous aurez forcément peur à cause de ces environnements !

Les parcs à thèmes ont bien l’intention d’offrir des sensations fortes à leurs visiteurs cette année.

Halloween, Pixabay

« This is Halloween » « This is Halloween », chacun a cette en tête. Elle résonne de tous les cotés pendant cette période de l’année où on adore se faire peur avec des attractions diverses et variées. Et si citrouilles et squelettes se disputent avec d’énormes araignées dans les décorations, chauves-souris et vampires ne sont pas en reste. Sorcières et balais sont également de la partie. Aussi effrayante que se veuille cette fête, elle reste bon enfant. En fait, contrairement à ce qu’on pense souvent, Halloween n’est pas d’origine américaine. Cette fête ne vient pas des natives. C’est une fête celtique qui a été importée en Amérique du nord par les colons descendant des celtes. En fait, c’est à l’origine la fête du dieu des morts celtes, le dieu Samain. Et elle marquait le passage de l’ancienne année dans la  nouvelle. Après un détour par les USA, où cette fête est très populaire, elle est revenue en . En France, elle a pris racine dans les années 90. Les parcs de loisirs se sont bien entendu emparés de la fête. Halloween reste une fête peu utilisée en France.

View this post on Instagram

La saison d’Halloween est (enfin) de retour à @DisneylandParis ! Venez découvrir les surprises malicieuses que vous réservent les Méchants Disney jusqu'au 1er novembre ! 👻🎃 📸 Partagez vos photos avec #DisneyHalloween pour avoir une chance d'être regrammé sur notre page officielle ! 😈✨ ⠀⠀ The Halloween season is finally back at Disneyland Paris! The Disney Villains are expecting you for some frightful fun until November 1st! 👻🎃 📸 Share your photos with #DisneyHalloween for a chance to be regrammed on our official feed! 😈✨ ⠀⠀ 📸: @bulle.aux.petales.dor ⠀⠀ #DisneylandParis #DisneyParks #NoMagicWithoutYou #TimeForMagic #Halloween #DisneySeason

A post shared by Where Magic Gets Real ✨ (@disneylandparis) on

Les parcs à thèmes mettent le paquet

Que ce soit Astérix, la Mer des sables, Nigloland ou encore , les parcs organisent tous la fête d’Halloween et se tiennent prêts à recevoir les familles et leurs enfants. Le parc Spirou dans le sud de la France, ne sera pas non plus en reste. De l’autre coté du Rhin, à quelques encablures de Strasbourg, Europapark, le plus grand parc d’attraction d’Europe a lui aussi revêtu ses vêtements les plus effrayants. D’ailleurs le parc allemand ne fermera pas entre Halloween et Noël, contrairement à ses habitudes. Le choix ne manque pas pour s’évader le temps d’un week-end ou d’une soirée, que ce soit en famille ou entre amis.

Une fête à célébrer en famille

Bien entendu, le but n’est pas de faire réellement peur, mais de passer un bon moment. Si le parc de la souris la plus célèbre au monde donne dans les attractions familiales, le parc Astérix propose trois niveaux de frayeurs. Il y a les petits frissons, la frayeur modérée et la grande terreur. Il en va de même pour les quatre maisons hantées ouvertes durant la période. En effet, si les trois premières sont contre-indiqués aux moins de 12-14 ans, la dernière est formellement déconseillée aux moins de 16 ans. Il convient d’en tenir compte pour que la fête se passe bien. Bien entendu, les autres parcs prennent aussi garde à ne pas terroriser leurs visiteurs, le mot d’ordre étant le plaisir d’éprouver quelques sensations. Bien entendu, les décorations sont elles aussi de la partie. De nombreuses citrouilles émaillent les parcs, en l’honneur de Jack O’ Lantern. En effet, l’effrayant spectre dont ni le paradis ni l’enfer ne voulaient revient hanter les chemins d’Irlande la nuit d’Halloween pour emporter les imprudents qui s’aventureraient sur les chemins.

Des dispositions sont prises pour respecter les règles sanitaires

Halowwen va devoir composer avec le virus cette année. Ainsi les parcs sont contraints de prendre toutes leurs dispositions afin que les risques soient le plus possible écartés. Un certain nombre de précautions sont prises. En tout premier lieu, les parcs doivent gérer les flux de visiteurs. Ainsi, il sera impossible d’accéder aux divers parcs sans avoir réservé au préalable. Des zones de déambulation seront prévues. Les visiteurs seront également guidés par des marquages au sol. De plus, il faudra prévoir les . En effet, tout visiteur de plus de 11 ans devra obligatoirement en porter. Malgré toutes ces contraintes, les parcs espèrent que l’évènement va néanmoins attirer nombre de visiteurs. On ne peut que souhaiter une belle fête d’Halloween à tous.