Francis Cabrel : le confinement du chanteur se passe mal !

Alors que la France est confinée depuis presque deux mois, la vie des Français a littéralement changé du jour au lendemain. Si tous les milieux ont été touchés, les célébrités n'ont pas échappé à cette règle, à l'image de Francis Cabrel, pour qui ça ne se passe pas bien

Francis Cabrel
Source : Voici

Le chanteur est pourtant un habitué de la discrétion, puisqu’il vit tout au long de l’année dans le sud-ouest de la France, et plus précisément à Astaffort, dans le Lot-et-Garonne.

Malheureusement, alors qu’on aurait pu penser qu’il utiliserait ce temps à bon escient, en nous préparant par exemple un nouvel album, il n’en est rien, bien au contraire. En effet, à l’instar de nombreuses autres personnes, ne vit pas ce aussi bien qu’il aurait cru. C’est en tout cas ce que le chanteur a révélé au journal « La Dépêche du Midi ».

Francis Cabrel s'ennuie
Source : Paris Match

Le confinement très compliqué de Francis Cabrel

Alors qu’il a l’habitude de rester chez lui pendant des jours entiers, lorsqu’il doit composer de nouvelles chansons, Francis Cabrel ne vit étonnamment pas très bien le confinement en vigueur en France. Même s’il en est lui-même surpris, il avoue dans les colonnes de « La Dépêche du Midi » que le temps commence à paraître bien long. Pourtant, il essaye autant que possible de profiter de sa campagne et de profiter de son temps libre pour faire de la musique, mais comme tout à chacun, les journées se ressemblent toutes, et finissent par devenir difficiles à supporter.

« Je pensais que le confinement était fait pour moi. Comme quand je mets à écrire et que je me retranche dans des pièces où personne ne vient. », avoue le chanteur visiblement déçu.

Hélas, même Francis Cabrel semble avoir ses limites en matière d’enfermement, et l’auteur de « Petite Marie » a hâte que tout se termine, afin de pouvoir reprendre une vie normale.

« Au début, je le prenais un peu à la légère, comme beaucoup de monde. Les journées sont souvent longues et monotones. », reconnaît l’homme, même s’il est conscient d’avoir beaucoup de chance de vivre à la campagne.

Francis Cabrel peut donc se consoler, le déconfinement arrive dans quelques jours, même si la menace d’une nouvelle quarantaine n’est pas à exclure.

Francis Cabrel a dû faire des sacrifices pendant son confinement

Bien que son dernier entretien avec « La Dépêche du Midi » laisse penser que son moral n’est pas spécialement au beau fixe, Francis Cabrel n’en avait pas pour autant perdu son humour, lorsqu’il s’était confié au micro de RTL un peu plus tôt au mois d’avril. Ainsi, il s’est laissé aller à quelques confidences, et notamment une qui n’a pas manqué de faire sourire les auditeurs.

  • En effet, de son propre aveu, le chanteur est accro à la nourriture japonaise, et cela depuis de nombreuses années.
  • Pendant le confinement, ce dernier a donc dû faire l’impasse sur son plat préféré, les sushis.
Francis Cabrel et sa femme
Source : Femme Actuelle

« Ce qui me manque le plus, c’est d’aller me chercher des sushis. », a-t-il confié en éclatant de rire. « C’est vrai qu’on a de la bonne nourriture puisque les paysans du coin sont tous maraîchers et qu’on a, ici ou là, des légumes, de la volaille, toutes les facilités de la campagne. Mais je suis accro à la nourriture japonaise. Là j’en suis privé. Bon, c’est pas grave. », tempère le musicien.

Rassurons-nous, dès que toute cette histoire de confinement sera derrière nous, Francis Cabrel reviendra avec un nouvel album, puisque comme il l’a avoué lui-même, les 14 chansons de ce disque sont dorénavant prêtes.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.