Eric Dupond-Moretti : ce procureur qui a tenté de lui faire un coup fourré !

Dupond-Moretti a été victime d’un coup monté de la part d’un procureur.

ERIC DUPOND-MORETTI
Source : Twitter @AFP

Le nouveau ministre de la justice connaît bien le fonctionnement de la justice, et il est bien placé pour en connaitre aussi les dérives. D’ailleurs le très puissant syndicat de la magistrature avait estimé que la nomination de l’avocat au poste de était une déclaration de à la profession. Ce type de déclaration est très inhabituel de la part de fonctionnaires censés défendre l’ordre et la loi et rendre la justice. Elle est d’autant plus surprenante qu’il n’appartient pas à un fonctionnaire de faire des observations sur le choix d’un ministre et sur la composition du . De plus, un fonctionnaire est tenu au devoir de réserve. Nul n’est censé ignorer la loi. Ceux qui sont censés rendre la justice encore moins.

Un homme au caractère entier

Mais il est vrai que le truculent ministre n’a jamais eu comme objectif de plaire. Il vient d’ailleurs encore de le démontrer. Il le prouve avec sa préface du livre du président de la fédération des chasseurs. Le ministre est un homme entier et cash. En effet, le gaillard ne manque pas de courage. Ce n’est pas le genre d’homme à se laisser abattre. Ceux qui ont essayé le savent très bien.

Un pénaliste réputé

Celui qui est surnommé Acquitator ou encore l’ogre du nord est un homme qui connait parfaitement ses dossiers. Il épluche chaque virgule, il ne néglige aucune piste dans la défense. C’est le genre de défenseur qui va commencer par vérifier les vices de procédures. Et les parquetiers n’aiment pas cela. En effet, les procureurs, et juges d’instruction n’aiment guère se faire annuler leurs procédures sur un vice de forme et certains peuvent se montrer très vindicatifs. Le procureur José Thorel en fait partie. Et Eric Dupond-Moretti ne se gênera pas pour évoquer l’affaire dans son livre « La bête noire ». Dans cet ouvrage, il rentre littéralement dans le chou du parquetier qu’il accuse d’avoir monté un coup de toutes pièces contre lui. A notre connaissance, aucune procédure en diffamation n’a été intentée contre l’ouvrage.

Des traces infinitésimales de drogue retrouvées dans son véhicule

Eric Dupond-Moretti est déjà un avocat connu et reconnu lorsqu’il fait annuler une procédure. Le chef du parquet, José Thorel ne va pas apprécier. Selon l’avocat, il va lui faire « un coup fourré » . Eric Dupond-Moretti se retrouve en garde-à-vue et un chien des douanes marque sa voiture. Vérification faite, il y aurait des traces de drogue dans la voiture de l’avocat. Cette affaire aurait pu mettre fin à la carrière de l’ogre du nord. Ce dernier ne comprend pas comment on a pu trouver de tels produits dans son véhicule. En effet, il n’utilise pas ce type de produits, qui sont d’ailleurs strictement interdits.

Déposée par un tiers

En définitive, c’est un fonctionnaire de police qui a averti le ténor du barreau du nord. Il l’a informé que le chien anti-drogue n’avait pas marqué la voiture au premier passage. En d’autres termes, la drogue a été déposée dans la voiture entre les deux passages du chien. Fort de cet élément, la procédure contre l’avocat est passée à la trappe. Forcément…

 

Un piège monstrueux

Eric Dupond-Moretti aurait pu voir sa carrière s’arrêter du jour au lendemain si le piège avait fonctionné. En définitive le coup monté a été déjoué à temps. De son coté le procureur Thorel a eu maille à partir avec d’autres justiciables. Ainsi, il a été condamné en diffamation contre Alain Orsini en 2012 par la 17ème chambre du tribunal correctionnel de . Il a dû avoir très chaud lorsque acquittator a été nommé ministre de la justice. Mais le ministre n’est pas revanchard et de toute façon le parquetier est en retraite depuis 2019.