Emmanuel Macron, retour sur son agression : L’agresseur du Président de la République, Damien Tarel tient des propos qui heurtent les chroniqueurs de TPMP… « C’est juste une gifle » !

Hier lundi 20 septembre 2021, l’homme qui a giflé Emmanuel Macron a été reçu en direct par Cyril Hanouna. Damien Tarel, l’agresseur du Président français a tenu sur le plateau de Touche pas à mon poste des propos osés. Les chroniqueurs présents sur le plateau étaient choqués de ses dires. Cet article vous propose d’en savoir plus.

Damien Tarel en liberté et invité sur le plateau de TPMP

 

La célèbre vidéo était très vite devenue virale sur les réseaux sociaux. Il y a de cela quelques mois, le président Macron faisait un ‘’tour de France des territoires’’. À cette occasion, il s’est rendu le 8 juin 2021 dans la Drôme à Tain-l’Hermitage. À son arrivée sur les lieux, l’époux de Brigitte Macron était attendu par une grande foule.

Par contre, ce dont le président n’était pas au courant, c’était qu’une personne était animée d’une mauvaise intention à son endroit. Ce dernier s’était rapproché du président pour le gifler au visage. Très vite, deux hommes ont été interpellés. Au final, deux jours après la commission de l’acte, le coupable a été jugé en comparution immédiate. Daniel Tarel a été condamné à 18 mois d’emprisonnement dont 4 mois ferme.

Toutefois, le gifleur d’Emmanuel Macron a récupéré sa liberté et est sorti de prison le samedi 11 septembre dernier. Il était en effet enfermé à Valence et y a passé tout l’été. Le lundi 20 septembre 2021, Cyril Hanouna l’avait invité sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste. Il y avait à ses côtés le rappeur Booba.

Le gifleur du président français a eu droit à la parole, évidemment. Tout semble laisser croire que les chroniqueurs qui étaient sur le plateau n’ont pas aimé les propos de l’intéressé.

L’agresseur d’Emmanuel Macron heurte les chroniqueurs de TPMP

 

Le premier qui n’a pas aimé les propos de Damien Tarel est Gilles Verdez. Il demande à l’agresseur s’il n’était pas plus simple qu’il dise que l’acte n’était pas prémédité afin d’éviter une peine lourde. Damien répond en jurant qu’il n’avait pas l’intention de gifler Macron le fameux jour où les faits ont eu lieu. Toutefois, il précise y avoir pensé environ cinq à dix minutes avant l’acte.

Des secondes après, le présentateur Cyril Hanouna demande à l’agresseur s’il n’éprouvait aucun regret pour ce qu’il a fait. Damien Tarel à cette question répond avec un calme inconcevable qu’il s’agissait ‘’juste d’une gifle’’, autrement dit, rien de bien grave. Ce sont là des paroles qui ne sont pas acceptables.

Valérie Bénaïm n’a pas été capable de se retenir en écoutant ce que disait l’accusé pour se défendre sur le plateau. La chroniqueuse rétorqua qu’il ne peut s’agir ‘’juste d’une gifle’’. Elle demande s’il ne s’agit pas d’une action préméditée en partie ou d’un acte politique dirigé par l’extrême droite. À cette question, Damien répond par la négative et ajoute qu’il n’a nullement été dirigé par l’extrême droite.

 

L’agresseur confie ensuite que son acte était dirigé par sa sympathie pour les Gilets Jaunes. D’ailleurs, il ajoute qu’il était lui-même l’un des leurs. Matthieu Delormeau pour sa part affirme avoir beaucoup de peine parce que la France est devenue la risée de plusieurs pays. Sans émotion, il conclut en disant à Damien qu’il a en effet giflé la France entière.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Emmanuel Macron, retour sur son agression : L’agresseur du Président de la République, Damien Tarel tient des propos qui heurtent les chroniqueurs de TPMP… « C’est juste une gifle » !