Elon Musk s’est rendu en voyage surprise en Allemagne, Mais que fait le patron de Tesla en Europe ?

Le patron de Tesla a fait une visite éclair en Allemagne. Il a de nombreux projets au pays d’Angela Merckel.

Elon Musk nie l'affaire du ménage à trois
Source : capture Twitter

Elon Musk vient de faire une tournée éclair en Allemagne. Officiellement il venait personnellement voir les avancées des travaux sur le vaccin contre le Covid 19. En effet, l’entreprise CurVac de Tübingen est actuellement à la pointe des travaux en la matière. Bien entendu les rumeurs ont été bon train. Selon elles, le patron de Tesla venait pour racheter l’entreprise. Il est vrai que la société CurVar s’est trouvée sous le feu des projecteurs au début de la pandémie. En effet, Donald Trump avait tenté de racheter la production de l’entreprise à coups de millions. L’impétueux des Etats-Unis voulait que l’entreprise vende exclusivement leur futur vaccin aux USA. Bien entendu cela avait soulevé un tollé en Allemagne. Angela Merkel avait fermement rappelé que l’Allemagne n’était pas à vendre. Le ministre de l’économie avait tonné qu’il était hors de question que l’Allemagne vende les bijoux de famille.

View this post on Instagram

✴️

A post shared by @ elonmusk on

Aucune n’a eu lieu à la fin de l’entretien

En fait, rien n’a filtré de l’entretien des dirigeants de l’entreprise avec le milliardaire californien. Par contre, ces derniers ont coupé court à toute rumeur. Il ont déclaré qu’il n’y avait aucun projet de rachat de l’entreprise. Par contre, il est fort probable que le fantasque milliardaire soit venu proposer un partenariat avec l’entreprise. En effet, il faut savoir que le boss de a racheté Grohmann Engineering. Cette entreprise est spécialisée dans l’automatisation. Une fois rachetée, Musk a fondé Grohmann Automation Gmbh. Il avait fait en sorte que cette entreprise ne travaille plus que pour Tesla. Ainsi l’intégralité des contrats passés entre cette entreprise et ses partenaires allemands avaient été résiliés les uns après les autres. Par contre,  il faut savoir qu’avant de résilier l’intégralité des contrats, Musk avait passé un accord avec CurVac pour leur fournir des mini-réacteurs basés sur la technologie de l’ARNm, une technologie sœur de l’ADN. Il est ainsi fort probable que le milliardaire veuille participer à la course au vaccin. Mais Elon Musk n’est pas venu en Allemagne que pour cela.

View this post on Instagram

😷

A post shared by @ elonmusk on

Une rencontre avec divers ministres à Berlin

Monsieur Musk avait également des responsables politiques à rencontrer. C’est ainsi qu’il a respectivement rencontré le ministre allemand de l’économie, mais aussi ses collègues de la santé et de la recherche. Il est vrai qu’en rencontrant ces trois ministres, cela peut donner du corps à l’hypothèse qui voudrait que l’un des motifs de la présence du génie américain sur le sol allemand est que celui-ci cherche à prendre pied dans la mise au point de ce vaccin. Mais Tesla a d’autres chantiers en cours en Allemagne. En effet, il y a un très grand chantier près de Berlin. Tesla est en train de construire une énorme entreprise chargée de fournir le marché européen en véhicules électriques.

View this post on Instagram

X Æ A-Xii 😂

A post shared by @ elonmusk on

Une énorme usine près de Berlin

La Gigafactory qui est en train de sortir de terre aura une capacité de de production de 500 000 véhicules. C’est à partir de cette usine que Tesla compte inonder le marché européen de véhicules électriques. Et ce chantier pousse comme un champignon. En effet, l’usine va offrir 12 000 emplois à  une région qui est fortement sinistrée. De plus, elle va battre d’une année le record de construction de l’usine de Shanghai. Cette usine devrait ouvrir ses portes dès le milieu de 2021. Par ailleurs, il semblerait que le groupe Tesla s’intéresse également aux aides européennes existant en matière de production de batteries électriques.  Aucune autre information n’a filtré sur les déplacements de l’homme, qui s’est servit d’un véhicule aux vitres fumées. Par contre, la presse s’en est donnée à coeur joie en voyant que le gaillard ne portait pas un masque, mais un bandana noir devant la figure.