Donald Trump s’en prend à Meghan Markle et tacle Harry au passage !

Le président américain s’en est pris à Meghan Markle en raison des attaques indirectes qu’elle a lancé contre lui.

Donald Trump
Source : RFI

Donald Trump n’aime visiblement pas Meghan Markle. En même temps, ce n’est pas cette dernière qui va demander à être présidente du fan club du milliardaire. En effet, l’, toute auréolée de sa nouvelle notoriété de duchesse mais aussi de renégat de la couronne anglaise, se pique de . Elle s’attaque à Donald Trump. Il est vrai qu’avant son mariage avec le prince Harry, elle n’était connue que sur Netflix. Aujourd’hui elle surfe sur sa notoriété de femme du prince Harry. Mais en provoquant le Megxit, elle l’a emmené aux où aujourd’hui, le prince est devenu l’époux de Meghan. Et il a visiblement du mal à trouver ses marques. Néanmoins Meghan sait parfaitement se servir de son nouveau nom et de sa nouvelle notoriété.

Meghan tente d’influencer la politique américaine

Ainsi elle tente d’entrer dans le jeu politique en voulant jouer aux influenceuses. Mais ce faisant, elle entraine Harry dans ses attaques. Or, Harry n’est pas citoyen américain. De plus, il est un descendant de la reine d’ et la tradition de la famille royale est de ne jamais prendre position dans la politique. Alors de plus, dans la politique interne d’un autre pays. Sa grand-mère doit être ravie. Mais toujours est-il que son épouse et lui ont largement taclé le président américain, sans jamais le citer.

Meghan et Harry appellent les citoyens américains à voter

Harry est visiblement un peu largué dans l’affaire. En effet alors que sa grand-mère est une monarque, donc non élue, lui appelle les américains à voter et à éjecter leur président. On peut se demander si le jeune homme n’est pas un peu hors sol. En effet, en tant que hôte sur le sol américain, son intervention peut être mal perçue. Mais le jeune homme en est-il seulement conscient. En fait, le jeune couple a expliqué que tous les quatre ans, le peuple américain peut faire un choix. Meghan a déclaré qu’en votant, l’électeur vote pour ses valeurs et que cette élection est la plus importante pour la vie des américains. Harry, de son coté, en a rajouté une couche en expliquant qu’il fallait rejeter les discours de haine, les attaques en ligne et la désinformation. On peut se demander ce que le prince appelle la désinformation. En tout cas, l’attaque est maladroite, puisque cela voudrait dire que Harry détient la vérité. L’homme a sans doute commis une belle gaffe en disant cela. De plus, le couple a encouragé les électeurs à voter pour l’adversaire de Trump.

Donald Trump réagit aux tacles de Meghan et Harry

Si pour les américains, Harry n’est pas un personnage central, ses déclarations ne sont certainement pas passées inaperçues en Angleterre. Si pour le moment aucun journal anglais n’a commenté, il est fort probable que le moment venu, il se fasse tacler. Surtout que la popularité des Sussex n’est pas vraiment au beau fixe au Royaume Uni. Concernant Trump, il faut noter en tout premier lieu que le milliardaire ne réagit pas au déclarations de Harry. Il pense sans doute que le jeune homme est un peu hors sol mais surtout sous l’influence de son épouse. En fait c’est principalement à l’actrice que le président en exercice va s’en prendre.

Trump dézingue la comédienne

Trump n’y va pas de main morte quand il s’en prend à la comédienne. Avec une moue de dédain, il explique perfidement qu’il n’est vraiment pas fan de l’épouse du prince, mais qu’il souhaite bonne chance à Harry (good luck) en précisant que ce dernier allait en avoir besoin. Une réponse bien sentie de la part du président, mais aussi une forme de vent puisqu’il a été jusqu’à s’abstenir de prononcer le nom de la jeune femme.