Delphine Wespiser : ses propos choquants sur le confinement et les zoos

Delphine Wespiser avait déjà été ciblée par les internautes alors qu’elle dévoilait les conditions de son confinement sur une terrasse ensoleillée.

Delphine Wespiser
Source : Voici

L’ancienne Miss dérape à nouveau sur Instagram avec des propos qui ne semblent pas être pertinents.

En effet, selon elle, le serait finalement identique à la condition animale dans les zoos. Il n’en fallait pas plus pour que les internautes crient au scandale.

Une défense maladroite pour la condition animale

N’oublions pas que le confinement peut être complexe pour certains et assez simple pour d’autres notamment pour ceux qui profitent d’une terrasse, d’une piscine ou encore d’un jardin. Toutefois, il faut prendre en compte l’image dévoilée par , car à cause du confinement, nous avons tendance à tourner en rond et à se réfugier dans la nourriture. Cela peut générer du stress, de l’anxiété et une forte angoisse. Finalement, les animaux vivent exactement la même chose, mais tout au long de l’année dans des situations souvent désastreuses.

Delphine Wespiser

  • Delphine Wespiser prend la défense des animaux en voulant montrer aux Français que les animaux subissent cela tout au long de l’année.
  • La réaction des abonnés est généralement positive, mais d’autres ont rapidement partagé leur colère.

Les propos de l’ancienne Miss sont toutefois assez explicites :

Nous supportons à peine 15 jours ce que nous leur imposons pour toute une vie.

Certains abonnés ont alors demandé de boycotter les zoos et tous en France ont été contraints de fermer leurs portes. Il faut savoir que la nature a tendance à reprendre ses droits puisque les humains sont confinés. Dans certaines villes, des animaux sauvages peuvent alors s’aventurer dans les rues sans avoir la crainte de les rencontrer. Les requins, les dauphins et les baleines sont également de sortie, vous pouvez les voir très facilement même depuis la plage ou la fenêtre.

L’éternel débat de la condition animale

Depuis de nombreuses années, certaines personnalités comme Brigitte Bardot tentent de militer en faveur des animaux, mais c’est un débat sans fin. Delphine Wespiser a raison sur le fond, mais cela dépend forcément des conditions. En effet, certaines personnes ont un confinement assez sympathique avec un grand jardin, une piscine chauffée, des terrains pour jouer, une grande maison… Les animaux ont souvent quelques m² avec du béton comme lit et ils vivent souvent au milieu des excréments. Il faut également noter que le coronavirus a entraîné une vague d’abandons puisque la SPA a été contrainte de lancer une alerte.

Twitter
Certains ont pensé que les chiens ou les chats étaient à l’origine de la propagation du virus puisque le Covid-19 a été engendré par une chauve-souris. Les abandons ont alors été nombreux et un dispositif spécifique a été mis en place. Pendant le confinement, les Français ne peuvent pas se déplacer comme ils le souhaitent. Toutefois, il est possible désormais d’avoir une dérogation notamment pour se rendre dans un refuge afin d’adopter un animal. Si Delphine Wespiser a permis une certaine prise de conscience, il faudra la garder à l’avenir. Malheureusement, lorsque les humains auront retrouvé leur liberté, se souviendront-ils de cela ? Ils auront tendance à reprendre leur quotidien sans forcément se soucier des animaux qui sont souvent mis de côté.


Avatar

Hugo Moratus

Passionné depuis mon plus jeune âge par le web, j'ai passé un bac L avant de me tourner vers la rédaction. Aujourd'hui, j'essaye de lier ces deux passions !