David Hallyday : des mois de bataille juridique pour finalement refuser l’héritage de son père ?

David Hallyday ainsi que sa demi-sœur Laura Smet ont largement contesté leur héritage. Et pourtant, à l’heure où la bataille est finie, David a décidé de refuser sa part ! Barbanews vous explique tout.

Depuis 3 ans, on en entend parler partout dans les magazines people, et dans les émissions dédiées à ces derniers : depuis la mort de Johnny Hallyday, la situation est difficile entre les différents membres de la famille. En effet, l’héritage prévu pour Laura et David n’était visiblement pas satisfaisant pour eux deux. Ils ont ainsi décidé de le faire savoir, et d’engager une longue bataille juridique envers Laeticia Hallyday, qui a duré des années.

La bataille a fait rage durant presque trois ans, puisque le décès du a eu lieu en décembre 2017. Mais depuis début juillet 2020, les magazines ont fait état d’un apaisement, avec un accord qui aurait été trouvé entre les différentes parties. Cependant, on vient d’apprendre par le biais du Figaro que David Hallyday avait décidé de renoncer à l’héritage. Personne n’a compris au premier abord pourquoi il avait pris cette décision tout simplement ahurissante ! Mais chez Barbanews, on a pris le temps de mener l’ pour tout vous dire.

Une volonté de ne rien demander

Ainsi, David Hallyday ne va rien demander : d’après son avocat, il ne recevra ni somme d’argent, ni objet précieux, absolument rien. Cela a bien évidemment beaucoup surpris, et pourtant, il avait de bonnes raisons de procéder de cette manière. Son objectif n’était en effet pas de s’enrichir lui-même au cours de cette bataille juridique, mais de faire en sorte que ses sœurs soient à l’abri. Il s’agit bien sûr de , mais aussi de Joy et Jade, qui sont les deux filles adoptives du couple Laeticia et Johnny, dont la plus âgée a actuellement 16 ans.

David a donc décidé de tourner la page désormais, et il ne fait aucun doute que cela lui permettra d’être un peu plus serein concernant sa vie au quotidien. Il a désormais réussi à trouver l’accord qu’il lui fallait.

Rappelons que c’est le testament américain de Johnny qui avait été contesté par Laura et David. En effet, les règles en matière de succession ne sont pas les mêmes en France ou aux USA : il est en effet possible, aux Etats-Unis, de léguer ses biens comme on le souhaite. En France en revanche, des règles existent, et celles-ci ne permettent pas de déshériter un enfant par exemple.

Des désaccords toujours en cours

En revanche, que les amateurs de potins se rassurent : en effet, la guerre qui sévit entre Laura et David, ainsi que Laeticia Hallyday n’est pas encore tout à fait terminée. La belle Laura a en effet affirmé récemment qu’elle avait tenté d’entrer en contact avec Laeticia ainsi que ses conseillers, mais sans avoir de nouvelles. Elle souhaitait simplement avoir quelques éclaircissements à propos de l’accord qui avait été conclu auparavant.

Celle-ci a également fait des déclarations à la presse : elle a expliqué que Laeticia avait fait barrière, et qu’elle s’était débrouillée pour éviter que Johnny puisse voir ses deux plus grands enfants. Elle estime alors que dans ces conditions, elle ne sera jamais à même de pardonner les méfaits de celle qui a été sa belle mère lorsque son père était encore en vie.

Il n’y a plus qu’à espérer que chacun parvienne à aller au bout de cette succession, dont certains détails sont encore en cours d’éclaircissement. De cette manière, chaque partie aura la possibilité de vivre tranquillement sa vie, quitte à ne plus s’adresser la parole, mais en restant néanmoins en paix.