Coronavirus : Jimmy Mohamed dévoile des statistiques inquiétantes via son compte Twitter

La situation semble se dégrader en France puisque les chiffres sont préoccupants. Jimmy Mohamed a souhaité lancer une alerte sur Twitter.

Jimmy Mohamed
Source : capture YouTube

Olivier Véran a dévoilé une nouvelle carte avec des restrictions pour la Guadeloupe et Marseille. Les Français ont été quelque peu surpris puisqu’ils ne s’attendaient pas à la fermeture des bars et des restaurants notamment pour une ville du sud de la France. Pourtant, la situation est réellement inquiétante en et le concept de la seconde vague semble se dessiner de plus en plus. Sur son compte , Jimmy Mohamed, que vous pouvez notamment découvrir sur le plateau de BTP avec , révèle que les chiffres méritent tout de même votre attention.

Le pourcentage des places en réanimation par rapport au Covid-19

Nous pensions que le coronavirus était loin derrière nous, mais la réalité est clairement différente. Il ne cesse d’envahir notre quotidien et la dernière carte du ministre de la Santé est inquiétante. Plusieurs départements sont en rouge et des villes sont placées sous une très grande surveillance. Par conséquent, nous pourrions découvrir des restrictions encore plus fortes dans les prochains jours si le contexte ne s’améliore pas.

  • Jimmy Mohamed estime que la pensée magique ne permettra pas à la situation de s’améliorer au vu des chiffres.
  • Nous sommes donc le 23 septembre comme il le révèle et 19 % des places en réanimation sont occupées par des patients atteints du Covid-19.
  • Alors que d’autres épidémies devraient arriver avec notamment la grippe et la gastro-entérite, les hôpitaux pourraient être surchargés.

Jimmy Mohamed estime qu’il faut un changement drastique par rapport à nos comportements pour qu’une nette amélioration soit au rendez-vous. Dans le cas contraire, quelles seront les conséquences ? Au vu des annonces pour la Guadeloupe et Marseille, nous pouvons penser que les mesures se généraliseront à d’autres villes aussi touchées par l’épidémie. Les Français ont également la crainte qu’un nouveau confinement soit mis en place comme c’est le cas depuis quelques jours à Madrid. En effet, en Espagne, ce sont plusieurs centaines de milliers d’habitants qui sont invités à rester chez eux ou au moins dans leur quartier pour une période de 15 jours.

Les réactions des internautes au tweet de Jimmy Mohamed

Certains Français semblent impuissants face à la situation, car qu’est-il possible de faire de plus ? En effet, certains précisent qu’ils portent un masque tout au long de la journée, ils se lavent les mains, les contacts avec les familles sont limités le plus possible. Dans ce cas de figure, il semble difficile de faire mieux, mais tout le monde n’est pas aussi pointilleux. Il suffit de se promener pour constater que certains habitants peuvent délaisser les gestes barrières. Ils sont seulement réalisés dans des commerces, car, sans le gel hydroalcoolique et le masque, il est impossible de rentrer.

Certains Français estiment que le reconfinement permettrait peut-être au virus de disparaître, mais cette crise sanitaire pourrait finalement engendrer une seconde crise économique. À Marseille, les patrons des restaurants et des bars sont tout de même très inquiets, car la fermeture de 15 jours imposée par le ministre et le gouvernement pourrait plomber le business. Dans tous les cas, avec les maux de l’hiver qui s’apprêtent à envahir la France puisque l’automne est désormais au rendez-vous, les hôpitaux seront sans doute en première ligne. Comme Jimmy Mohamed peut le préciser, si 19 % des places en réanimation sont déjà occupées alors que les épidémies n’ont pas encore pointé le bout de leur nez, la situation pourrait dégénérer dans quelques semaines.

Depuis quelques jours, les Français évoquent un vent de panique. Olivier Véran a précisé que le virus était toujours d’actualité et les chiffres ont poussé les autorités compétentes à opter pour une sorte de confinement. Si les pouvoirs publics n’ont pour l’instant pas envisagé un confinement généralisé, ils sont nombreux à penser que la situation pourrait clairement déraper dans les prochaines semaines notamment entre octobre et novembre. N’oubliez pas de vous protéger et de respecter tous les gestes barrières que ce soit dans votre vie privée ou lorsque vous êtes avec vos collègues de travail.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.