Cœur de Pirate : la chanteuse claque la porte de son label, après le scandale d’agressions sexuelles

C’est une prise de position courageuse. La chanteuse canadienne vient de quitter la maison de disques dans laquelle elle avait débuté sa carrière. En cause, des scandales d’agressions sexuelles impliquant jusqu’au fondateur du label.

Coeur de Pirate
Source : Compte Instagram @beatricepirate

Cœur de Pirate est une artiste qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. Que cela plaise ou non. Il y a quelques années, la chanteuse canadienne révélait sa bisexualité. Menant sa vie et sa carrière comme elle l’entend, Béatrice Martin (de son vrai nom) s’est récemment exprimée sur un sujet assez sensible. Ce vendredi 10 juillet, l’interprète de Golden Baby a en effet publié un long texte sur son compte Instagram dans lequel elle annonçait qu’elle quittait sa maison de disques Dare To Care, en raison de scandales d’agressions sexuelles impliquant le label. En légende, la chanteuse s’est contentée d’un énigmatique « K Merci là. Je change de gérance, salut ».

View this post on Instagram

Trying to remember what my job is Photo : Val bergamo

A post shared by Coeur De Pirate (@beatricepirate) on

Affaire de moeurs

Cœur de Pirate a décidé de quitter Dare To Care, avec qui elle collaborait depuis maintenant dix-huit ans, suite à l’affaire de mœurs ayant éclaboussé le chanteur québécois Bernard Adamus. Également signé par la maison de disques, ce dernier a fait l’objet de plusieurs plaintes pour des faits de harcèlement et d’agressions sexuelles. L’artiste a reconnu les faits, précisant toutefois que cela était la conséquence de sa trop grande dépendance à l’alcool. Devant le scandale, le label s’est donc séparé de lui et son fondateur, Eli Bissonnette, a également quitté son poste.

View this post on Instagram

K Merci là. Je change de gérance, salut.

A post shared by Coeur De Pirate (@beatricepirate) on

Sur les réseaux sociaux, ce dernier a fait son mea culpa en précisant qu’il était au courant des agissements de son protégé mais qu’il n’avait rien dit : « Je reconnais qu’en n’agissant pas, j’ai été complice de tout un système qui maintient les victimes dans le silence ». Pour Cœur de Pirate, les excuses d’Eli Bissonnette ne suffisent pas. Sur Instagram, elle a fait état de sa peine : « J’ai du mal à trouver les mots pour expliquer ce qui est en train de se passer en ce moment. Pour vrai, j’en pleure ».

Résonnances intimes

Cœur de Pirate ne souhaite plus associer son nom avec des personnes ayant baigné de près ou de loin dans de telles affaires. « C’est correct, j’aime ça pouvoir aider. J’aime ça travailler. J’aime ça paver le chemin pour du renouveau. Mais mon travail, mes efforts, ma réussite ne devraient pas servir à nourrir le mal, les secrets, les abus de pouvoir, les artistes qui n’ont franchement pas d’affaire là », écrit-elle pour évoquer sa position. La chanteuse parle également de sa collaboration, appartenant désormais au passé, avec Eli Bissonnette : « J’ai longtemps voulu croire en la personne qui a cru en moi, et je me sens coupable de l’avoir fait. Un moment donné, ça suffit ».

View this post on Instagram

Cannes il y a 4 ans. 🥺

A post shared by Coeur De Pirate (@beatricepirate) on

Si l’artiste canadienne est aussi remontée, c’est parce que cette affaire lui rappelle de mauvais souvenirs. « En tant que personne qui a vécu des agressions sexuelles à plusieurs reprises dans ma vie, je ne peux pas rester là à ne rien faire, à soutenir un système ancré dans un patriarcat toxique. Je suis exténuée », explique-t-elle. L’artiste conclut en soulignant que tout ceci pourra néanmoins avoir le mérite de faire bouger les lignes : « Force aux victimes, c’est compliqué de devoir revivre ça mais ce qui se passe va détruire un système qui n’a plus lieu d’être et ça, c’est incroyable ».Le changement est en marche.


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.