Christine Kelly (TPMP / CNews) : révélations choc sur Nicolas Sarkozy qui lui a fait une proposition…

Alors que la journaliste vient tout juste de reprendre le chemin des plateaux de télévision où elle officie notamment sur la chaîne CNews, c’est une révélation fracassante qu’elle vient de faire sur l’ancien président de la république Nicolas Sarkozy…

Christine Kelly
Source : Bestimage

Christine Kelly (CNews) : Nicolas Sarkozy lui a fait une proposition très alléchante…

C’est une nouvelle qui va en étonner plus d’un et qui aurait pu changer à tout jamais la carrière de la journaliste Christine Kelly, qui officie désormais dans l’émission “Face à l’info” sur la chaîne d’informations C8.

En effet, le journal “Valeurs Actuelles” a révélé dans ses colonnes que la journaliste était en relation avec un homme politique il y a quelques années, et il s’agit ni plus ni moins de l’ancien président de la république Nicolas Sarkozy ! Mais que viennent donc faire ces deux personnalités ensemble, l’un étant dans la politique, et l’autre journaliste populaire à la télévision et chroniqueuse dans “Touche Pas à Mon Poste” avec Cyril Hanouna et passionnée par les chats ?

Et bien le président Nicolas Sarkozy lui a fait une proposition qui aurait pu changer son destin : plus de “TPMP” ni de “Face à l’info”… Et c’est lors d’une invitation que Nicolas Sarkozy aurait donc fait une proposition à la journaliste, autour d’un thé au palais présidentiel de celui-ci. En 2009, la crise économique bat son plein dans les départements d’outre-mer, et le président de la république est complètement dépassé par la situation. Impressionné par les compétences et les talents de journaliste de Christine Kelly, il avait déjà émis l’idée de travailler avec elle…

“Cette fille est vraiment très forte, elle est vraiment très bien. Il faudra s’en souvenir au moment venu”

Des paroles qui font sens et qui sans trop en dire sont quand même très claires ! Le président de la république et mari de Carla Bruni aurait-il donc fait une proposition à la journaliste Christine Kelly à l’époque ? Et bien c’est effectivement ce que confirme le journal Valeurs Actuelles, mais aussi la principale intéressée : Christine Kelly ! Elle a donc révélé qu’elle aurait donc pu rejoindre le gouvernement du premier ministre de l’époque, un certain François Fillon, qui s’est également présenté lors des dernières élections présidentielles face à Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Le plus étonnant est que Christine Kelly aurait même refusé non pas une, mais deux propositions de rejoindre le gouvernement. A l’époque, Christine Kelly avait refusé en ajoutant que sa mission au CSA la passionnait. La situation serait-elle différente aujourd’hui, alors qu’elle s’est affirmée et n’hésite pas à répondre aux internautes violemment sur les réseaux sociaux ?

Christine Kelly (TPMP) : elle est prise à partie violemment par des internautes, elle pousse un coup de gueule !

On peut dire que cette dernière année à dû être très difficile à vivre pour Christine Kelly et que le confinement lui a au moins permis de rester chez elle sans être menacée physiquement ! En effet, il y a maintenant près d’un an pendant l’été dernier, un schizophrène l’avait suivi et s’était rendu chez elle pour l’agresser ! Pour autant, la journaliste n’est pas connue pour avoir sa langue dans sa poche, et c’est même d’ailleurs sa marque de fabrique ! Une image qui tranche avec son physique qui est plutôt agréable, mais il ne faut pas venir la chercher !

En effet, il y a quelques jours à peine Christine Kelly était de nouveau critiquée très durement sur les réseaux sociaux pour son émission “Face à l’info” sur CNews. Une émission d’information qui n’est pas comme les autres, puisqu’on peut y voir l’auteur et polémiste Eric Zemmour, très controversé en France et même exclu de nombreux plateaux de télévision.

Elle s’était exprimée une première fois à l’époque sur les réseaux sociaux en avouant qu’elle n’avait alors aucune difficulté à “encaisser” les nombreuses critiques et insultes, mais qu’en revanche il n’était absolument pas question pour elle d’accepter la volonté de nuire à quelqu’un de façon totalement gratuite. La journaliste souhaite également que ses détracteurs se mettent à sa place : en effet, elle précise que dans le cas où quelqu’un serait insulté et menacé de mort tous les jours de sa vie, il serait impossible pour lui de travailler et de se construire personnellement comme professionnellement. Une polémique difficile à gérer pour la journaliste, qui avait même dû s’en expliquer sur le plateau “Balance ton post” de Cyril Hanouna.

Mais alors que la journaliste s’est affirmée et qu’elle travaille main dans la main avec Eric Zemmour, doit-on s’attendre à une participation entre les deux collègues dans une prochaine formation politique ?


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.