Château de Windsor : La reine d’Angleterre ouvre la terrasse de l’aile est au public !

La reine d’Angleterre ouvre la terrasse est du château de Windsor au public.

C’est une première depuis plus de quarante ans. Dès ce weekend et jusque fin septembre, le château de Windsor ouvre le « East Terrace Garden » au public. Aussi, durant toute cette période, une visite de ce jardin sera comprise dans le billet d’entrée pour toute visite le weekend et ceci sans augmentation du prix. Cette partie du château est chère à la souveraine et son aménagement actuel est l’oeuvre du prince consort, le duc d’Édimbourg. On ignore pour le moment pourquoi le palais a autorisé la visite de cette partie des extérieurs du château. Petit geste de la souveraine en compensation du fait que les anglais sortent d’un long et qu’ils n’ont pas été en mesure de programmer de vraies ? Toujours est-il que les anglais, très attachés à la famille royale ne vont certainement pas bouder leur plaisir. Ce jardin, dans sa version contemporaine, comporte une pièce centrale, une fontaine conçue sur les indications de l’époux de la reine en 1971. 3500 roses entourent cette pièce d’eau. Elles forment des motifs géométriques autour de la fontaine. Ces jardins comportent aussi de très belles pièces d’art topiaire.

Un jardin qui a une histoire

 Ce jardin a été conçu pour le roi George IV, prédécesseur de la reine Victoria. Auparavant, cette partie de la propriété était un terrain de boules, où le roi Charles II aimait venir se détendre. Cette aire de jeux conçue pour le souverain d’alors était agrémentée de 34 orangers que Charles X, roi de France avait fait envoyer à son homologue anglais. Le but du nouvel aménagement sous George IV était de d’offrir une jolie vue au roi à partir de ses appartements. La reine Victoria elle aussi raffolait de ce jardin. Son mari  « son très cher Albert » comme elle l’appelait, veillait tous les jours à ce que ce jardin soit parfait, pour le plus grand plaisir de sa royale épouse.

 

Un potager durant la seconde guerre

Les belles fleurs et les jolies plantes ornementales ont été arrachées pendant la seconde guerre. Le roi a fait transformer le jardin d’agrément en potager. Toutes les plantes ornementales ont été arrachées. Effort de guerre oblige. C’est ainsi que les jeunes princesses Elisabeth et Margaret cultivaient chacune son carré de légumes. Les deux princesses produisaient des tomates, du maïs doux et des haricots nains. Ceci explique pour partie le profond attachement de la reine à cette partie des extérieurs de Windsor.

Un aménagement revu en 1971

C’est le prince Philip, duc d’Edimbourg qui a totalement redessiné les lieux, à l’instar de l’époux de la reine Victoria. Ainsi le prince consort a-t-il conçu lui-même une nouvelle fontaine en forme de lotus. Entièrement en bronze, cette pièce est le point de mire du jardin.  Le père du a ensuite fait aménager des parterres composés de fleurs vives et colorées. De surcroît, 3500 rosiers ont été plantés afin de donner un relief mais aussi un parfum à l’ensemble. Mais l’art topiaire n’a pas été en reste. De nombreuses sculptures végétales émaillent ce jardin, et lui apporte cette touche de classe et d’élégance qu’ont les jardins créés pour l’amour de l’art et des plantes.

Une ouverture limitée dans le temps

Ce jardin est ouvert, le weekend uniquement et seulement pendant la période estivale. Ainsi le jardin redeviendra privé à compter de la fin du mois de septembre. C’est en général vers cette date que la reine revient de ses vacances à Balmoral et réintègre en principe Buckingham Palace. Son royal époux, lui, vit à Sandrigham depuis sa retraite il y a deux ans. Par contre, en cas de second confinement, la reine et son conjoint se confineraient à nouveau à Windsor.