Catherine Laborde : bouleversantes confessions sur sa maladie et sa mère !

Si vous regardez régulièrement la météo notamment sur TF1, vous avez sans doute déjà pu croiser Catherine Laborde.

Catherine Laborde
Source : capture Instagram @catherinelaborde_off

Elle était la présentatrice très appréciée de , mais Catherine Laborde n’est désormais plus aux commandes. Toutefois, vous avez pu la découvrir dans diverses émissions puisqu’elle est toujours prête à partager des témoignages. Cette fois, c’est dans les colonnes de Télé-Loisirs qu’elle a eu l’occasion de se confier et les confidences sont assez tristes, voire bouleversantes. Elle n’a pas hésité à partager quelques anecdotes concernant la maladie d’Alzheimer ainsi que sa maman décédée des suites de cette dernière. Cette dégénérescence est un véritable fléau et il est impossible de guérir, seuls les symptômes peuvent être ralentis.

Catherine Laborde
Source : capture Instagram @catherinelaborde_off

et les montagnes russes

Si vous avez un proche victime de cette maladie, vous savez sans doute que les journées se multiplient, mais elles ne se ressemblent pas. En effet, le lundi tout va bien et puis le mardi, c’est le drame. Lorsque vous décidez de vivre avec une personne atteinte par l’Alzheimer, il est toujours difficile de garder le cap puisque les émotions sont nombreuses. Il faut également jongler avec la perte de mémoire et les propos parfois très difficiles à prendre en compte surtout lorsqu’il s’agit de l’un de vos parents.

  • Catherine Laborde est alors très lucide par rapport à ce combat puisque l’Alzheimer peut être comparée finalement à des montagnes russes.
  • Que ce soit pour les patients ou les proches, les émotions sont certes différentes, mais elles sont nombreuses.
  • Elle avait d’ailleurs fait de bouleversantes déclarations aux côtés de Cyril Hanouna qui apprécie grandement l’ancienne présentatrice.
  • Catherine Laborde a également eu des difficultés pour surmonter la mort de sa maman qui a été emportée par la maladie d’Alzheimer.
  • Il ne faut pas oublier que cette dégénérescence est souvent héréditaire et il est difficile d’échapper à cette perte de mémoire.
Catherine Laborde
Source : capture Instagram @catherinelaborde_off

Si certains sont touchés à l’approche des 60 ans, d’autres ont une maladie beaucoup plus précoce. Pour les proches, il est alors difficile d’envisager le quotidien.

Maman est toujours présente dans ma tête (…) Vous savez, être plongée dans la maladie d’Alzheimer et ne plus être consciente, ça ne me ferait pas peur.

Bien sûr, les personnes qui n’ont jamais été confrontées à cette maladie dramatique et effroyable ne comprennent pas la douleur et le calvaire.

Catherine Laborde n’a jamais pu combler le vide

Lorsque sa mère est décédée, Catherine Laborde s’est retrouvée avec un vide qu’elle au des problèmes pour combler. Certes, elle précise qu’elle peut s’appuyer sur ses enfants et son mari, mais les malades ont parfois des moments de lucidité. Ils sont conscients qu’ils peuvent représenter un poids pour les proches, mais il faut souvent être plusieurs pour s’occuper d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer. Cela permet de jongler entre la présence et l’absence notamment pour évacuer le surplus d’émotions et ce stress permanent. Dans certains cas de figure, il faut impérativement se rendre à l’évidence, car il est impossible de préserver le patient et de la garder au domicile.

Catherine Laborde
Source : capture Instagram @catherinelaborde_off

En effet, des instituts peuvent alors s’occuper de ces personnes lorsque le stade de la maladie est beaucoup trop avancé ou si les proches n’ont pas la force de s’occuper de cette maman ou de ce papa. Catherine Laborde avait déjà évoqué sa mère notamment dans l’un de ses livres et elle partageait à nouveau le drame qui a chamboulé sa vie et le vide laissé. Vous pouvez également la retrouver au quotidien sur les réseaux sociaux puisque des publications sont souvent au rendez-vous, elle poste alors des photos de son quotidien notamment pour informer ses fans et sa communauté.

Catherine Laborde tente d’être positive face à cette maladie d’Alzheimer qui n’est pas non plus facile à vivre pour les patients. Ces derniers se rendent compte souvent qu’ils ont des troubles et la prise de conscience peut alors être douloureuse, voire déchirante. De ce fait, tout le monde souffre finalement des conséquences de la maladie d’Alzheimer et malheureusement, il n’existe pas de traitements qui permettent de supprimer celle-ci ou de la retarder réellement. Lorsque le quotidien devient trop difficile, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide que ce soit pour le patient ou soi notamment pour évacuer toutes ces émotions.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.