Carla Bruni : ses confidences sur sa mère, vous serez surpris par ses propos !

Carla Bruni a accordé une longue interview à un magasine américain. L’ancienne première dame parle du confinement avec sa mère et ce n’est pas triste.

La belle Carla est connue dans le monde entier. D’abord dans le cadre de son travail de . En effet, dans les années 90 Carlita comme la surnomme affectueusement son mari, faisait partie de cette poignée de tops modèles stars. Ses collègues starifiées étaient Naomie Campbell, Linda Evangelista, Claudia Schiffer ou encore Laetitia Casta. Mais l’ancienne top a su se reconvertir. C’est une connue, mais qui ne dédaigne pas écrire des textes pour les autres artistes. Enfin, elle avait épousé Nicolas Sarkozy au début de son mandat, et cela avait été la consécration de sa notoriété. C’est sans doute à ce triple titre que la toute nouvelle quinquagénaire s’est confiée au Daily Beast. Si la chanteuse a parlé de divers sujets, elle a, bien sûr, abordé le confinement. Carla a eu de la chance, elle est allée se confiner au Cap Nègre dans la villa que possède sa famille en bord de mer, non loin du fort de Brégançon. Le confinement a donc été difficile pour tout le monde.

Un confinement dans la villa familiale du Cap Nègre

En fait, la villa du Cap Nègre appartient à Marisa Bruni-Tedeschi. Celle-ci, veuve d’un industriel et musicien italien s’est installée à en 1973 pour fuir les brigades rouges et mettre les enfants à l’abri. En fait Carla est la dernière d’une fratrie de trois enfants. Son frère ainé Virginio, est  malheureusement décédé en 2006. Sa grande sœur est l’ et réalisatrice Valéria Bruni-Tedeschi. D’ailleurs Carla s’appelle Bruni uniquement, parce que son père biologique est un artiste brésilien et non le mari de sa mère. La pianiste assume et l’a d’ailleurs ouvertement raconté dans ses mémoires, parues il y a quelques années. Cette villa , qui avait été acheté par les parents de l’ancienne première dame s’appelait à l’époque le « Château Farragia ».

Une maison bien protégée située en bord de mer

La propriété comporte une magnifique villa située sur un promontoire en bord de mer. La bâtisse est située dans une pinède et est parfaitement bien protégée. De plus, elle est difficilement accessible par la mer. Et il n’était pas un secret d’état que lorsque son mari était président, le couple préférait la villa du Cap Nègre au Fort de Brégançon. C’est donc tout naturellement que le couple a filé sur la Côte d’Azur pour se confiner tranquillement avec la mère de Carla, sa sœur mais aussi ses deux enfants. Eh oui, Carla Bruni-Sarkozy a deux enfants. Il y a son fils Aurélien qu’elle a eu avec Raphael Enthoven et qui a 19 ans aujourd’hui. Mais il y a aussi Giulia qui est née en octobre 2009. Ce sont donc six personnes qui se sont confinées ensemble.

Une période étrange

Le confinement a été spécial pour tout le monde. Y compris pour la famille Bruni-Sarkozy. En effet, si l’ancien président en a profité pour écrire un livre, la chanteuse elle, a écrit un nouvel album. Bref chacun était bien occupé. Bien entendu les enfants eux, poursuivaient leurs scolarités respectives. Marisa Bruni-Tedeschi, la mère jouait au piano. La mère de Carla est une ancienne concertiste et elle a gardé l’habitude de jouer au piano pendant deux heures. Tout n’était donc que parfaite harmonie ou presque. En effet, Carla a raconté que le confinement a parfois été difficile. Les parents ne se rendent pas toujours compte que les enfants grandissent et la belle-mère de l’ancien président est comme tout le monde. Et chez la chanteuse, c’est pareil. Selon Carla, sa mère ne cessait de la commander. Pire, elle la traitait comme si elle avait douze ans. Et cela agaçait l’ancienne top modèle. Elle me tapait sur les nerfs a rajouté la chanteuse. Mais elle a aussi rappelé qu’en fait, malgré tous ces petits inconvénients, tout le monde est en bonne santé et c’est l’essentiel.