Camélia Jordana : la chanteuse revient sur les conséquences de son discours

Il y a quelques semaines, Camélia Jordana faisait la Une de la presse notamment pour ses propos concernant les violences policières.

Jordana
Source : capture Instagram @cameliajordana

Lorsque le mouvement contre les violences policières a pris de l’ampleur, a décidé de prendre la parole lors d’une manifestation. Depuis, elle est la cible d’insultes et de critiques sur les réseaux sociaux. Le 14 septembre, elle était donc l’invitée sur TV5 Monde et elle a pu ainsi revenir sur les conséquences de ses propos. Elle a donc partagé quelques révélations concernant notamment, qui n’est plus dans le gouvernement d’Emmanuel Macron. Il a été remplacé avec le remaniement.

Camélia Jordana remercie Christophe Castaner

Lorsque la chanteuse a pris la parole, les propos ont rapidement fait le tour de la toile et le ministre de l’Intérieur de l’époque avait été contraint de s’exprimer. Sur la chaîne, elle révèle qu’elle le remercie puisqu’il ne l’a pas forcément embêtée, il a même pu lui rendre un véritable service. En effet, elle estime que, grâce à lui, les paroles ont eu une portée conséquente et elles ont également permis d’ouvrir un débat public.

  • Camélia Jordana ne semble donc pas regretter ses paroles et elle est même ravie de la situation.
  • Par la suite, elle a eu l’occasion de s’exprimer sur 5 dans une autre émission baptisée Passage des arts.
  • Bien sûr, elle a été à nouveau questionnée sur ses propos qui ont pu nourrir une certaine polémique.

À l’époque, le mouvement faisait écho à la mort de George Floyd aux États-Unis, il avait perdu la vie à la suite d’une arrestation. Depuis, de nombreuses histoires de ce genre inondent la presse mondiale et pointent du doigt les violences policières. Camélia Jordana révèle qu’elle ne regarde pas forcément en arrière et elle a souhaité revendiquer avec ses propos son engagement citoyen. Bien sûr, les critiques ont été nombreuses sur les réseaux sociaux, certains se sont questionnés sur l’intérêt de rester en France si elle avait tendance à émettre autant de critiques sur le fonctionnement de la France. D’autres ont par contre pu la soutenir dans son engagement. Camélia Jordana révèle qu’elle parle tout de même de choses qu’elle peut vivre au quotidien.

Des réactions importantes en France

Elle est donc consciente que son discours a eu des répercussions, mais Camélia Jordana ne veut pas se focaliser sur le passé et regarder en arrière. Dans tous les cas, elle semble avoir ouvert un débat public et cela peut être important pour la jeune femme de 27 ans. Elle avait également pris la parole en mai dernier sur France 2 notamment dans On n’est pas couché pour dénoncer les violences policières. Elle avait notamment révélé qu’elle ne se sentait pas en sécurité devant la police lorsqu’elle avait les cheveux frisés. Les propos avaient donc entraîné de vives réactions sur les réseaux sociaux et Castaner avait aussi pris la parole.

Sur les réseaux sociaux, le ministre de l’Intérieur de l’époque estime que les propos de Camélia Jordana étaient mensongers et honteux. Il pensait que cela alimentait la haine ainsi que la violence. Elle avait en effet révélé que généralement ce sont des « hommes qui se font tuer, noirs ou arabes ou simplement pas blancs ». Depuis, Camélia Jordana est souvent citée dans les débats contre les violences policières. Pour la chanteuse, il serait toutefois beaucoup plus intéressant de prendre des mesures un peu plus tôt au lieu « d’avoir des non-lieux en permanence à chaque fois ». Aujourd’hui, le mouvement n’est plus autant médiatisé, mais il semble toujours présent sur les réseaux.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.