Blanche Gardin : l’humoriste renonce à la maternité et dit non à la science

Elle souhaitait fonder une famille, et vivre les joies de la maternité, mais n’a pas voulu avoir recours à des procédés médicaux, l’humoriste Blanche Gardin s’est confié à Télérama. Une conversation décomplexée, dans laquelle la comédienne reconnait faire le deuil d’une maternité qu’elle aurait souhaité vivre.

Source : Compte Instagram @nouvellecomediefrancaise

Blanche Gardin ne sera pas mère. C’est en tout cas la décision qu’elle dit avoir prise, au vu de son refus de faire appel à des méthodes scientifiques. Si la comédienne apparait depuis plusieurs années comme l’une des plus talentueuses de sa génération, et s’est vu remettre de prestigieux prix pour ses derniers spectacles de stand-up, il semble que côté vie privée, Blanche Gardin ait du gérer des réalités plus difficiles.

« J’étais persuadée que j’aurai des enfants, que c’était normal d’être mère », confesse l’ à Télérama. Un désir contrarié, qui a du pousser Blanche Gardin à « déconstruire la maternité », puisque pour elle, avoir recours à des procédés médicaux n’était pas une hypothèse envisageable.
« La réflexion a été difficile, mais j’ai décidé de ne pas céder à cette notion, malsaine, selon laquelle nos désirs doivent forcément être solutionnés, si besoin par la technique », assure t’elle.
Une problématique autour de la maternité, que l’humoriste avait déjà exploré lors de son spectacle « Je parle toute seule ».

« Résister à la victimologie ».

Quoi qu’il en soit, la comédienne affirme ne pas vouloir se positionner en victime, et revendique une force chèrement acquise. En effet, Blanche Gardin, aujourd’hui sur le devant de la scène humoristique parisienne, reconnait avoir traversé une période très douloureuse.
La mort de son compagnon, puis celle de son père (atteint d’un cancer) la conduisent à une dépression trop importante pour être gérée à la légère.

Un internement en hôpital psychiatrique sera préconisé. Des étapes difficiles, durant lesquelles Blanche Gardin dit avoir pu compter sur Nicolas Deconinck, son ex-mari.
« Elle n’allait pas bien du tout. Nous parlions pendant des heures. Elle m’a demandé d’être bienveillant vis-à-vis d’elle, je l’ai aidée à remonter la pente », dit-il, dans le contexte de l’écriture d’une biographie autour de Blanche Gardin.

Une biographie publiée pendant l’été

Blanche Gardin semble en tout cas avoir un intérêt grandissant dans le coeur des Français. Une biographie sur l’humoriste, intitulée « La vie rêvée de Blanche Gardin » a été publiée ce 13 août dernier. Un document qui n’a pas été réalisé en concertation avec la comédienne, mais qui s’est enrichi de nombreux témoignages de la part de ses proches.

Pour l’autrice, Nathalie Simon (journaliste culturelle), il s’agissait notamment de revenir sur l’enfance bourgeoise et l’adolescence rebelle de l’artiste avant de retracer les étapes de sa rencontre avec son franc succès actuel. Succès dont l’apothéose avait eu lieu en mai 2018, lors de la 30ème Cérémonie des Molières. Blanche Gardin reçoit alors le Molière pour son spectacle Je parle toute seule, face à Jérôme Commandeur, Jamel Debbouze, Fabrice Éboué et Manu Payet.

Un spectacle où l’humoriste se produit seule en scène, tout comme dans son spectacle suivant, intitulé « Bonne nuit Blanche », qui recevra lui aussi le Molière de l’humour en 2019. Blanche Gardin fera prochainement son retour dans les salles obscures, avec le long-métrage de Gustave Kervern et Benoît Delépine « Effacer l’historique », à l’affiche dès le 26 août 2020. L’actrice y apparaitra alors aux côtés de Vincent Dedienne et Vincent Lacoste.

View this post on Instagram

[Évènement] 😍 [StandUp] @blanche.gardin est nommée dans la catégorie “Meilleur Spectacle Humour” aux Molières 2018 avec : Je Parle Toute Seule Je Parle Toute Seule : est le second spectacle créé à @lanouvelleseine . Elle a d’ailleurs remporté le “Q d’Or du Meilleur Spectacle” – poke @qofficiel – en décembre dernier. On croise les doigts! Comme à ses débuts, c’est à @lanouvelleseine qu’elle a choisit de démarrer son 3e spectacle. Elle nous fait l’immense plaisir de revenir en Juin 2018. BLANCHE GARDIN dans : En Test du Mercredi au Vendredi à 20h à partir du 30 Mai 2018 Infos🎟Billets : COMPLET Elle sera également à l’Européen dès septembre 2018 www.lanouvelleseine.com Crédit 📷 : @thomasobrienphotography #lanouvelleseine #blanchegardin #molieres #molieres2018

A post shared by La Nouvelle Seine (@lanouvelleseine) on


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.