Bill Gates espère voir arriver sur le marché d’ici 2021 plusieurs vaccins pour le Covid-19 !

Le fondateur de Microsoft a été interviewé par une station de radio concernant le virus.

Le PDG et fondateur de Microsoft a été interviewé par RTL à propos du Coronavirus et il a fait un certain nombre de déclarations concernant les vaccins. S’il est vrai que tout un chacun a le droit de s’exprimer sur les questions de société, il peut être surprenant que ce soit le patron d’une entreprise informatique qui s’exprime. En effet, c’est le genre de discours dont il est logique qu’on l’entende dans la bouche d’un médecin, qui a l’autorité nécessaire pour le faire. Mais  un ingénieur en informatique, aussi génial soit-il a-t-il vraiment les qualifications nécessaires pour s’exprimer sur une telle question, on peut s’interroger. D’ailleurs l’insistance de celui qui a longtemps été la plus grande fortune du monde a fini par sembler suspect à de nombreuses personnes.

accusé d’être à l’origine de la pour vendre ses vaccins

En effet, les gens ont du mal à comprendre, comment un ingénieur informatique s’occupe de pandémie et de campagnes de vaccination. Il est ainsi devenu suspect aux yeux de beaucoup de personnes. En effet, cela fait plusieurs années qu’il parle de pandémie. Ensuite, sa seule réponse est le vaccin.Il faut savoir que l’OMS tire une partie de ses financements de la fondation Bill et Melinda Gates. Avant que le milliardaire ait voix au chapitre, l’OMS tentait d’éradiquer les maladies par l’éradication de la pauvreté. Or, on sait qu’en combattant la pauvreté, les conditions de vie s’améliorent. Lorsqu’elles s’améliorent, l’accès à l’hygiène s’améliore également. L’hygiène est une arme extraordinaire pour compléter la lutte contre certaines maladie. Or, la de Gates est de vacciner à tour de bras. C’est une approche d’ingénieur.

Le vaccin est utile mais il faut aussi pérenniser l’action

Mais ce faisant ,l’homme le plus riche du monde oublie qu’un vaccin doit être régulièrement renouvelé. C’est une dépense et non un investissement. Alors que si on investit pour éradiquer la pauvreté, avec la même somme on arrivera à des résultats plus pérennes. Or, le but c’est la pérennité, et les résultats seront bien plus positifs à terme. En fait, il faut agir avant tout sur le niveau de vie des gens. En fait, c’est cette obstination de Gates à vouloir vacciner sans penser à s’attaquer aux racines du mal qui le place dans le viseur des complotismes. Or il faut et s’attaquer à la pauvreté et avoir un vaccin.

Gates espère des vaccins pour début 2021

On comprend très bien que Gates espère des vaccins, mais il est vrai qu’on a un peu de mal à comprendre le rôle de sa fondation dans cette affaire. Surtout quand il dit que ce vaccin permettra aux pays riches de s’en sortir mais non aux pays pauvres. Or, la fondation Gates dit intervenir pour les pays pauvres. Sur ce point très précis le discours du fondateur de Microsoft est un peu flou.

Les laboratoires travaillent sur la question

Il est clair que de nombreux laboratoires travaillent sur la question, puisqu’il s’agit d’un virus dont on ne connait que très peu de chose. La tache de la médecine sur ce point est très difficile puisque les traitements doivent se tenter au fur et à mesure de l’apparition de la maladie. Il est dès lors certains que les chercheurs sont obligés de travailler sans filet. De surcroît diverses polémiques ont vu le jour et le Lancet s’est fait piéger par une fausse étude, ce qui a rajouté à la confusion environnante. On ne peut qu’espérer que monsieur Gates ait raison quand il prédit l’arrivée rapide de vaccins efficaces sur le marché. Mais nul ne sait de quoi demain sera fait et seul l’avenir pourra nous dire si l’informaticien de génie a raison. En tout cas on l’espère et on encourage les chercheurs dans leur travail.