Bigard envisagerait de se présenter à la présidentielle 2022 : il traite de tocards les membres du gouvernement !

Ces derniers jours, Jean-Marie Bigard fait la Une de l'actualité. L'humoriste, qui assure avoir reçu un coup de téléphone de Macron, envisagerait de se présenter à la prochaine présidentielle...

Jean-Marie Bigard intéressé par la présidentielle
Source : YouTube

La pourrait intéresser l’humoriste, comme il l’a récemment fait savoir sur BFMTV. sera-t-il le prochain de la Vème République ?

Il ne serait en tout cas pas le premier humoriste à tenter de gouverner le pays…

Invité de BFM TV, ce mercredi 27 mai, Jean-Marie Bigard, habitué aux blagues et autres déclarations polémiques, s’est dit ouvert à une candidature à l’élection présidentielle de 2022 : « Ça pourrait, si ça pouvait aider le peuple à avoir une voix sincère qui ne ferait partie d’aucun parti politique. Oui, ça pourrait me tenter », a affirmé le mari de la comédienne Lola Marois.

Jean-Marie Bigard veut se présenter à la présidentielle
Source : Instagram Jean-Marie Bigard @bigard_officiel

Ainsi, quelques jours après s’être félicité d’avoir reçu un coup de téléphone du président Emmanuel Macron en personne, Jean-Marie Bigard n’a pas hésité à critiquer allègrement l’exécutif en traitant de « tocards » les membres du gouvernement.

Jean-Marie Bigard veut faire tomber des têtes !

Le crédo de l’humoriste semble simple : « représenter le peuple ». D’ailleurs, fait-il remarquer au présentateur de BFM TV, « parlement et gouvernement, ça finit par ‘ment’, du verbe mentir. Donc on ne peut pas y arriver comme ça. Le jour où le peuple va vraiment se réveiller, ça va faire très, très mal. Il va falloir que des têtes tombent ».

Jean-Marie Bigard appelé sur son téléphone portable par Emmanuel Macron

« Quand un mec représente le peuple, le peuple un peu en colère, eh ben on l’appelle », a souligné l’humoriste, toujours à l’antenne de BFM TV. Jean-Marie Bigard, qui ne tarit pas d’éloges sur sa capacité à se faire le porte-parole des classes populaires, a ajouté, sûr de lui : ils se disent « qui va prendre notre défense le mieux ? », en référence aux gilets jaunes. « Très souvent, c’est mon nom qui arrive. »

La candidature à la présidentielle de 2022 de Jean-Marie Bigard ne serait pas une première, loin de là. Celle de Coluche demeure en effet dans toutes les têtes. En 1980, alors qu’il n’avait pas encore créé les Restos du coeur, Coluche avait émis la volonté de se présenter au suffrage universel de l’année à venir.

Coluche, qui était parvenu à grimper à 15 % des intentions de vote, avait finalement renoncé à se présenter à la présidentielle quelques mois avant le scrutin.

Bien plus qu’un exemple, la candidature de Coluche fait figure d’exception, puisque les autres personnalités populaires à avoir tenté de se présenter à l’élection présidentielle ont connu un échec cuisant, à l’image de l’animateur Patrick Sébastien. Après trois mois d’existence, son parti politique intitulé Dard (Droit au respect et à la dignité), s’est éteint aussi vite qu’il avait vu le jour.

D’autres candidatures à la présidentielle pour le moins surprenantes sont à souligner, à l’instar de celle portée par l’actrice de films pour adultes Isabelle Laeng, alias Cindy Lee. Cette dernière, qui a souhaité se présenter au suffrage universel à trois reprises (2002, 2007 et 2012), n’est jamais parvenue à réunir les 500 parrainages obligatoires. La représentante du Parti du plaisir n’a donc jamais eu l’opportunité de prendre part à la course pour la présidentielle.

Les humoristes au pouvoir : des exemples probants à l’étranger

La candidature de Jean-Marie Bigard a de quoi inquiéter l’Élysée, puisqu’à l’étranger, des humoristes et autres figures populaires se sont déjà illustrés par des victoires à la présidentielle. Citons notamment l’arrivée au pouvoir, en Italie, du parti 5 étoiles fondé par Beppe Grillo, ou encore la victoire dans son propre pays de Volodymyr Zelensky, acteur ukrainien, sans oublier le milliardaire américain et star de la télé-réalité Donald Trump, parvenu à diriger les États-Unis.

Jean-Marie Bigard président
Source : Instagram Lola Marois @lolamarois

Alors, si la probable candidature de Jean-Marie Bigard à la présidentielle de 2022 à de quoi faire sourire, elle serait pourtant redoutée jusqu’au plus haut sommet de l’État, tout comme pourraient l’être celle de Cyril Hanouna, présentateur télé à succès, ou encore celle de… Didier Raoult.

Néanmoins, en France, la perspective de voir arriver au pouvoir une personnalité populaire demeure encore lointaine. En effet, le dernier artiste à avoir tenté de représenter la colère des Français et notamment celle des gilets jaunes, n’a récolté que 0,6 % des votes. Il s’agissait alors du chanteur Francis Lalanne, qui s’était présenté aux élections européennes de 2019.

Alors, Jean-Marie Bigard envisage-t-il réellement de se présenter à la présidentielle de 2022 ? Si l’intention peut prêter à rire, sur les réseaux sociaux, nombreux sont les internautes à lui apporter d’ores et déjà leur soutien. De là à imaginer Lola Marois Première dame, le chemin est encore long !


Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.