Ben Cross : l’acteur des chariots de feu décède à 72 ans

Il est décédé ce mardi 18 août, l’acteur britannique Ben Cross, principalement reconnu pour son rôle dans “Les Chariots de feu”, est décédé selon les informations transmises par son agent à l’AFP.

Source : Compte Instagram @gettv_official

Il aura souffert d’une courte maladie, et se sera atteint soudainement, ce sont les informations partagées par l’AFP, confiées par l’agent de Ben Cross. Connu pour son rôle d’Harold Abrahams dans « Les Chariots de feu », Ben Cross avait rencontré la célébrité en 1981.

Un rôle aux côtés de Ian Holm, où il incarne un athlète juif anglais, victime d’antisémitisme durant les Jeux Olympiques de 1924 (pour reprendre une histoire vraie).
Cette interprétation marque les esprits, et le film se voit récompensé de quatre Oscars.

Un homme de cinéma, fou amoureux du théâtre

Ben Cross est né à Londres, en 1947. Très rapidement, il avait manifesté son désir de devenir , en endossant notamment le rôle de Jésus-Christ dès ses 12 ans, dans une pièce de son école.

Jeune homme, l’acteur multiplie les petits boulots, jusqu’à devenir chef d’une équipe de charpentiers pour l’Opéra national du pays de Galles, puis accessoiriste pour l’Alexandra Theatre de Birmingham. Le coup de foudre pour la profession se confirme. A 22 ans, il intègre la London’s Royal Academy of Dramatic Arts et en ressort diplômé et remarqué.

Ben Cross multiplie les rôles jusqu’à ses débuts sur les plateaux de cinéma, en 1976.
Dès ses premiers pas face à la caméra, l’acteur joue aux côtés de Sean Connery et Michael Caine. Plus tard, Ben Cross se fera remarquer pour son rôle dans la comédie musicale Chicago, et pour son interprétation du père de Spock dans le « » de J.J. Abrams, mais restera tout de même fidèle à ses premières amours : le théâtre.

Parmi ses autres films, Ben Cross joue également dans le téléfilm « Kate et William : Quand tout a commencé », incarnant volontiers le Prince Charles, ou bien « L’Exorciste, au commencement », sorti sur grands écrans en 2004.

 

Un père de famille déjà regretté

Au delà de ses 32 longs-métrages, Ben Cross était également le père de deux enfants.
Son fils Théo embrassa lui aussi une carrière artistique. En 2004, le père se lance même dans une mission de taille : mettre son fils en scène dans une production de Steve Tesich’s Square One, une pièce jouée dans un théâtre du célèbre quartier de Camden à Londres.

Sa fille Lauren, s’est exprimée depuis l’annonce du décès de son père. Sur Facebook, elle affirme avoir “le cœur complètement brisé” par cette disparition. Sur Twitter, plusieurs personnalités ont tenu à rendre hommage à l’acteur : Antony Starr (qui jouait à ses côtés dans la série Banshee) a spécifié qu’il se déclarait «heureux d’avoir rencontré un ami». Marina Sirtis, a elle aussi exprimé avoir perdu un homme qu’elle considérait comme un ami.

Un mois d’août funeste du côté des acteurs

Ben Cross n’est pas le seul acteur de sa génération à avoir rendu l’âme au cours du mois d’août.
Reni Santoni, acteur de « Seinfeld » et « Dirty Harry », est également mort en août 2020.
Âgé de 81 ans, l’acteur hollywoodien s’est éteint après avoir longuement lutté contre une maladie.

Wilford Brimley, lui aussi, est décédé ce 1er août 2020. L’homme au près de 65 longs métrages, et dernièrement apparu dans le film « Où sont passés les Morgan » (2009) a disparu à l’âge de 85 ans.

Le dernier film de cinéma de Ben Cross remonte à 2018 : il s’agissait alors du film catastrophe « Hurricane », de Rob Cohen. Une longue carrière pour l’acteur qui se voulait aussi musicien.
Il joue notamment le spectacle musical « Rage » de nombreuses fois en Angleterre, et travaille comme parolier chez Polydor Records à la fin des années 70.


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.