Alerte : un cadavre découvert dans l’étang devant la résidence de William et de Kate !

Le corps sans vie d’une femme a été retrouvé dans l’étang de Kensington Palace. La police s’est trompée dans l’identification du cadavre !

harry william
Source : Instagram

Que la police trouve un cadavre dans l’étang du jardin de Kensington c’est une chose qui interroge sur la sécurité du et de sa famille. Mais quand la police se trompe dans l’identification du corps et annonce le décès à la mauvaise famille, cela commence à faire désordre. Cela fait même beaucoup pour une seule affaire. En fait, c’est le 29 août que la macabre découverte a eu lieu. Il faut savoir que Kensington Palace est la résidence de William et de Kate, mais que la princesse Eugénie et son mari habitent dans un cottage qui est aussi sur le terrain de Kensington Palace. D’ailleurs Lady Diana vivait elle aussi à Kensington palace et ceci même après son divorce de l’héritier de la couronne. Une partie des jardins royaux du palais sont ouverts au public et les gens peuvent s’y promener. L’étang où le corps a été découvert fait également partie des endroits accessibles au public. Il n’y a donc pas d’intrusion à proprement parler.

Kate et William absents de Kensington lors de la découverte

La était absente de Kensington ce jour là. En effet, William, Kate et les petits étaient chez leur grand-mère à Balmoral. Il n’y avait donc aucun risque que les enfants voient cette agitation devant l’étang. Ce n’est pas un spectacle pour les enfants. La police a ainsi pu travailler en toute tranquillité pour tenter d’identifier le corps et comprendre ce qui s’était passé. Toujours est-il que selon les premières constatations, la mort ne semble pas suspecte. Il n’y a donc pas de prime abord de rôdeur potentiellement dangereux devant Kensington. C’est certes, une bonne nouvelle mais il y aura certainement des choses à revoir dans les jardins royaux, du point de vue de la sécurité. Par contre, là où la police a fait très fort, c’est dans l’identification de la défunte. En effet, on sait que la victime est une femme.

La police se trompe dans l’identification du cadavre

La police s’est trompée dans l’annonce du décès. Elle a cru identifier  Endellion Lycett Green. La jeune femme est la petite-fille du poète Sir John Betjeman. Cette dernière était portée disparue depuis une semaine. C’est le frère de celle que sa famille appelle surnomme Delli qui a lâché l’information sur les . En effet, John Lycett a écrit « ma sœur a été retrouvée, elle va bien ». L’homme a expliqué que la police les avait informé qu’un corps avait été découvert dans un étang devant la résidence royale et que c’était celui de sa sœur. Il a tenu à rassurer tout son entourage mais aussi les gens qui connaissaient l’artiste. Bien entendu il a eu un mot de compassion pour celle dont la police cherche toujours encore  l’identité.

Les explications de la police

Le porte-parole de la police londonienne, un peu gêné aux entournures, a déclaré que la famille Lycett a été contactée dans le processus de l’identification du corps retrouvé. Il a expliqué qu’au vu de la de l’artiste, cela a été la première vérification qui a été faite. Selon ce porte-parole, la mort est inexpliquée mais elle n’est pas traitée comme suspecte. Il a confirmé que les demandes de renseignements et les recherches étaient en cours aux fins d’apporter une identité à la personne défunte et de pouvoir informer les proches du décès. Par contre, il n’a apporté aucune information sur la présence ou non, de membres de la famille royale à Kensington à cette date. On sait simplement que le fils aîné de CHarles était à Balmoral. D’autres membres de la famille royale vivent à Kensington, mais aucune précision n’a été apportée.