La 4G sur la Lune, ce sera possible grâce à la Nasa et à Nokia, un projet dédié à une base lunaire !

Alors que certaines zones en France ne sont pas éligibles à la 4G, vous pourrez toutefois vous connecter sur la Lune.

Lune
Source : capture Pixabay

En France, des zones sont blanches, vous n’avez donc pas un seul réseau qui peut vous satisfaire. Avec la Box Internet, les débits sont même très faibles, ce qui peut clairement agacer de nombreuses personnes. Toutefois, Nokia et la ont décidé de collaborer afin d’installer dans les plus brefs délais la 4G. Cette dernière pourrait même être remplacée par la 5G en fonction des possibilités offertes.

Déployer un réseau pour créer une base lunaire

La 5G devrait être opérationnelle rapidement pour la France alors que certaines voix s’élèvent contre cette situation. En effet, de nombreuses personnes estiment qu’il faudrait déjà équiper toutes les zones blanches avant de s’attarder sur l’installation de la 5G dans les grandes villes. En parallèle, la Nasa et Nokia ont choisi de sceller un pacte pour la mise en place d’un réseau dans le but de faciliter l’installation d’une base lunaire.

  • Normalement, le réseau devrait être déployé d’ici 2022 et il fait partie intégrante du projet Artemis 3.
  • D’ici 2024, une femme et un homme devraient être envoyés sur la Lune pour la création de cette base lunaire.
  • La 4G ou la 5G facilitera ainsi les communications avec la Terre.

Il s’agit d’une première étape particulièrement importante, car les professionnels voient des situations beaucoup plus grandes. Ils espèrent que cette création sera un succès, cela permettra de se tourner rapidement vers la colonisation de Mars. En effet, le même procédé pour la base lunaire devrait être utilisé.

Une enveloppe de 14.1 millions de dollars pour ce réseau

C’est une somme considérable pour déployer un tel réseau, mais la conquête spatiale demande souvent des coûts très élevés. Le matériel sera déposé par le Nova-C qui est atterrisseur conçu pour déposer du matériel au niveau du satellite. Il faudra ensuite une base centrale, des équipements dédiés à la 4G ou à la 5G ainsi que des antennes pour relayer le signal. Bien sûr, la configuration du réseau ne nécessitera pas l’intervention sur place des humains puisque toutes les manipulations seront réalisées à distance.

Nokia a également partagé une information primordiale, car, si la première étape consiste à déployer la 4G pour la base lunaire, une simple mise à jour permettra de bifurquer vers la 5G. Les astronautes pourront ensuite se connecter afin d’utiliser des capteurs, des robots ou encore des systèmes de communication et de transmission pour toutes les données. Il faudra par contre attendre 2024 pour que la mission soit complètement opérationnelle.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.