Moderna : le vaccin américain contre le coronavirus se développe plus vite

Alors que Sanofi est au coeur d’un accord avec l’Europe, les Américains ont décidé d’avancer puisqu’ils sont à la troisième phase des essais pour Moderne.

Vaccins
Source : capture Pixabay

Il ne faut pas oublier que les États-Unis sont frappés de plein fouet par une hausse des contaminations. Le sud du pays est même touché par une vague conséquente alors que le semble toujours d’actualité dans certains états. Nous apprenons aujourd’hui que le développement du vaccin Moderna est rapide et il avance très bien puisque les scientifiques viennent d’entamer la troisième phase des essais cliniques. En France, Sanofi devrait proposer ces derniers en septembre pour une mise sur le marché dès le premier semestre 2021.

Une course contre la montre pour un vaccin contre le Covid-19

Aujourd’hui, la situation est problématique aux États-Unis avec une hausse des cas. C’est aussi valable pour la Croatie, le Maroc, le Brésil ou encore la Serbie et même la France. En effet, un regain de l’épidémie semble être au rendez-vous pour Paris et Marseille. Pour la ville du sud, ce sont des cas importés notamment pour des personnes qui reviennent du Maghreb. Dans tous les cas, les USA ont décidé de se lancer dans le développement d’un vaccin et la société Moderna avance rapidement.

  • Il est important de noter que le vaccin du type ARN est assez différent de ceux que vous pouvez trouver dans diverses actualités.
  • La troisième phase des essais cliniques est donc lancée, il faudra attendre pour savoir si ce vaccin permet de lutter efficacement contre le .
  • Selon le journal 20 minutes, ce sont tout de même 200 équipes qui se penchent sur la réalisation d’un vaccin.

L’enjeu est important puisque seul le vaccin permettra d’éradiquer cette maladie. Certes, les gestes barrières sont primordiaux, mais il ne faut pas baisser la vigilance, car la propagation peut être rapide. Alors que le niveau à Mayenne a été augmenté à cause d’une vulnérabilité importante, nous apprenons grâce à ce journal que ce sont près de 20 vaccins qui sont à l’étude. De ce fait, la société américaine reste la première à être aussi en avance pour le développement de ce produit.

Moderne teste le premier vaccin sur l’homme

D’autres développements ne sont pas encore à ce stade de la recherche, il faudra donc attendre le mois de septembre notamment pour Sanofi. Toutefois, les États-Unis ont montré qu’ils étaient clairement en avance. En effet, les tests sur l’homme ont commencé avec les études cliniques. Bien sûr, il faudra patienter pour savoir si les résultats sont à la hauteur de toutes les attentes. Pour l’instant, ce sont 30 000 personnes qui ont été intégrées à ce programme selon le journal. Si les résultats sont concluants, les USA auront sans doute développé le premier vaccin contre le coronavirus pour les individus. Il faut donc croiser les doigts alors que la situation pourrait réellement dégénérer dans les prochains mois.

Certains estiment qu’une seconde vague sera forcément au rendez-vous en septembre, après les vacances d’été ou au cours de l’automne. Toutefois, Sanofi ne sera pas en mesure de mettre en vente son vaccin puisque les essais cliniques n’ont pas commencé. Selon une étude publiée dans le New England Journal of medecine, les résultats pour Moderna sont prometteurs. En effet, les deux premières phases pour les essais cliniques sont intéressantes. Le développement des anticorps est au rendez-vous grâce à une seconde dose qui est injectée avec un intervalle de 28 jours. Des effets secondaires ont été identifiés, mais ils sont décrits comme normaux.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.