Italie VS France – Giuseppe Conte s’oppose à la réouverture les écoles : « C’est la santé de nos enfants qui est en jeu »

L’Italie est particulièrement touchée par le coronavirus : elle fait partie des pays comptant le plus de décès. Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a pris la parole pour se prononcer sur le déconfinement.

Giuseppe Conte parle du déconfinement en Italie
Source : Wikipedia

La situation en est toujours très compliquée à gérer. Et pour cause, on compte encore 415 décès en 24h samedi 26 avril (contre 420 vendredi 25 avril). Ces derniers chiffres portent le nombre de morts à près de 26 385. Heureusement, ce sont plus de 63 000 italiens qui ont été guéris du COVID-19.

Malgré tout, le déconfinement se prépare, comme c’est le cas en . a annoncé que le confinement était prolongé jusqu’au 3 mai. Cependant, le déconfinement sera progressif et se fera en 4 étapes. Il pourrait tout de même commencer le lundi 27 avril, soit demain.

Les écoles restent fermées en Italie, contrairement à la France

Coronavirus : Giuseppe Conte est contre l'ouverture des écoles en mai
Source : Wikimedia Commons

Contrairement au Gouvernement français, l’Etat italien a pris la décision de garder les écoles fermées jusqu’en septembre. « L’école est au centre de nos pensées, […] mais tous les scénarios préparés par un comité d’experts prévoyaient des risques élevés de contagion en cas de réouverture » explique-t-il. Il a donc suivi les recommandations scientifiques. « C’est la santé de nos enfants qui est en jeu » finit-il par dire.

Cette décision est à l’opposé de l’Etat français qui souhaite rouvrir les écoles à partir du 11 mai. Selon le Conseil Scientifique, cette décision est compliquée à gérer mais il conseille fortement le port du masque obligatoire pour les collégiens et lycéens.

Les élèves de maternelle et de primaire étant trop jeunes pour appliquer la directive du port du masque toute la journée seront donc moins protégés face au . Nous attendons les décisions du Gouvernement français à ce sujet qui seront sûrement détaillées dans le plan de déconfinement.

L’industrie repart, les déplacements permis… toutes les mesures prises par l’Italie

Giuseppe Conte a également déclaré travailler sur un plan de déconfinement des italiens à partir du 4 mai. Il souhaite notamment relancer le secteur de l’industrie : « Nous travaillons […] pour permettre la réouverture d’une bonne partie des entreprises, du secteur manufacturier à la construction ». Pour que cela soit possible, les entreprises devront se plier à « un respect rigoureux des protocoles de sécurité ». Comme en France, il s’agit notamment du port du masque et de la mise en place de la distanciation sociale.

Giuseppe Conte va présenter le déconfinement en Italie la semaine prochaine
Source : Capture Twitter

Il a également évoqué les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, très impactés financièrement par la pandémie de coronavirus. Il aimerait les aider en leur donnant les clés pour « adopter toutes les précautions utiles permettant un nouveau départ, dans des conditions de sécurité maximale ».

Aujourd’hui, les italiens sont très limités dans leurs déplacements, comme dans de nombreux autres pays du monde. Ils peuvent se déplacer dans sa commune d’appartenance à l’unique condition d’avoir un vrai motif de santé ou une exigence liée au travail.

Giuseppe Conte déclare vouloir assouplir ce point mais n’est pas encore prêt à redonner aux italiens la pleine liberté de déplacement. « Nous ne sommes pas encore en mesure de restaurer la pleine liberté de mouvement, mais nous ferons en sorte de permettre davantage de déplacements, tout en maintenant les garanties de prévention et d’endiguement de la contagion » a-t-il expliqué.

Le premier ministre italien prévoit de présenter ce plan de déconfinement « au plus tard au début de la semaine prochaine ».


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !