Grippe porcine en Chine : cette terrible découverte annoncerait une nouvelle pandémie

Alors que la France sort d’une crise sanitaire et que d’autres pays tentent de lutter contre le coronavirus, une grippe porcine pourrait être à l’origine d’une nouvelle pandémie.

Porc
Source : capture Pixabay

Malheureusement, les nouvelles ne semblent pas très réjouissantes. En effet, la planète est toujours impactée par une sans précédent. Le coronavirus a chamboulé de nombreuses nations et certaines luttent toujours alors que le nombre de morts de cesse de s’accélérer. De ce fait, sommes-nous prêts à un second acte ou à affronter une nouvelle ? Si cette grippe porcine envahissait les nations en même temps que le coronavirus, le drame se produirait sans doute. La découverte de ces scientifiques est donc démoralisante.

Porc
Source : capture Pixabay

Une grippe porcine découverte en

Bien sûr, tous les virus ne peuvent pas être à l’origine d’une pandémie, certaines maladies sont propices à une telle propagation comme le coronavirus. Ce serait aussi le cas pour cette grippe porcine baptisée G4. Les caractéristiques ont été étudiées avec précision pour savoir si la situation pouvait à nouveau dégénérer.

  • Une souche de virus de grippe porcine a été découverte et les résultats ont été relayées dans PNAS, une revue spécialisée.
  • Les caractéristiques montrent que cette G4 pourrait clairement prendre des allures d’une pandémie.
  • La grippe porcine serait liée à la souche H1N1, elle avait déjà été à l’origine d’une pandémie conséquente en 2009 notamment.
  • Le travail a été réalisé pendant près de 7 ans entre 2011 et 2018, cela a notamment permis de récolter de nombreux prélèvements.

Ce sont des porcs qui ont été au coeur de ces expertises et ils ont été prélevés dans des abattoirs répartis dans 10 provinces chinoises. Les scientifiques ont alors entrepris une étude de grande envergure, celle-ci a notamment permis de découvrir 179 virus de grippe porcine. Le nombre est assez conséquent et surtout peu rassurant surtout lorsque l’on sait que les souches sont présentes depuis de nombreuses années en Chine. Bien sûr, si la grippe porcine devait déclencher une pandémie, se serait-elle déjà produite ? La réponse n’est pas forcément négative, car il faut que plusieurs facteurs soient réunis pour que la propagation soit possible.

Des tests sur la grippe porcine montrent de graves symptômes

Cette étude relayée également par la presse française dont BFMTV montre que des tests sur des furets sont alarmants. Ces animaux ont été sélectionnés, car ils se rapprochent des humains en termes de symptômes. Ces derniers seraient également assez graves et même plus conséquents par rapport à d’autres virus. Vous pensez sans doute que les humains ne peuvent pas être touchés par cette grippe porcine.

C’est donc l’heure de vous partager la mauvaise nouvelle relayée par l’étude, car malheureusement, les personnes qui étaient en contact avec les porcs dans ces abattoirs ont été atteintes. Ils étaient 10.4 % à être concernés par ce virus selon les tests réalisés. Cette enquête montre également que près de 4.4 % de la population générale était aussi touchée par cette grippe porcine. La pandémie serait alors possible si la transmission s’effectuait entre les humains. Les conclusions de l’étude sont toutefois claires.

L’inquiétude est que les infections d’humains par les virus G4 ne mènent à une adaptation humaine et n’augmentent le risque d’une pandémie humaine. Il faut urgemment mettre en place une surveillance des populations travaillant au contact des porcs.

Il faudra désormais patienter pour savoir si cette grippe porcine pourrait être à l’origine d’une nouvelle pandémie, elle pourrait être dévastatrice alors que la planète n’a pas encore eu l’occasion de se débarrasser du coronavirus et les scientifiques redoutent une seconde vague à l’automne.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.