Coronavirus : c’est l’heure du reconfinement pour 850 000 habitants de Madrid !

Alors que l’épidémie avait repris de sa fougue au cours de l’été, Madrid est contrainte de se reconfiner pour faire face à cette recrudescence des cas.

Madrid
Source : capture Pixabay

Si vous avez regardé les journaux télévisés, vous avez pu constater que la mesure n’est pas très bien accueillie par les habitants. Ces derniers ne doivent pas quitter leur quartier, mais ils sont aussi invités à rester à la maison dans le meilleur des contextes. Le but est simple, tenter de lutter contre cette épidémie du qui reprend de la vigueur. Depuis le mois de mars 2020, le pays est grandement touché, et après un déconfinement, les autorités avaient procédé à un reconfinement de la Galice et de la Catalogne, mais c’est désormais Madrid qui est au coeur des inquiétudes.

De nouvelles mesures très strictes pour Madrid

Il est difficile de penser que nous arriverons un jour à bout de ce virus qui empoisonne notre quotidien depuis de longs mois. Si la France n’a pas encore adopté le reconfinement même face à une multiplication des cas et des clusters, Madrid a pris une décision radicale. La population n’est pas heureuse de la découvrir puisque les habitants sont confinés. Ce sont donc 37 quartiers de la ville touristique ainsi que la proche banlieue qui sont concernés par cette nouvelle mesure drastique.

  • Les autorités espagnoles tentent de freiner le plus possible cette seconde vague qui ne semble plus être un mythe pour le pays.
  • Le reconfinement de Madrid a été mis en place ce lundi et il devrait durer pendant deux semaines.
  • Ce sont donc 850 000 habitants qui sont concernés, cela représente près de 13 % de la population de la région.
  • Comme ce fut le cas auparavant, il est possible de sortir de chez soi uniquement pour de bonnes raisons : médecin, travail, école…

Les habitants sont donc confinés dans leur quartier à cause du coronavirus, mais les autorités estiment qu’il vaut mieux rester à la maison pendant deux semaines si cela est possible. Finalement, la population de Madrid a l’impression de ne pas avancer après des vacances d’été particulièrement chaotiques. En effet, le tourisme n’a pas forcément été au rendez-vous et plusieurs confinements ont été mis en place depuis le mois de mars.

L’Espagne se dirige-t-elle vers un confinement généralisé ?

Pour l’instant, le confinement voté par l’Espagne est localisé, il se focalise sur Madrid et les alentours, mais le Premier ministre n’envisage pas une solution encore plus radicale. De ce fait, comme c’est le cas pour la France, le confinement généralisé n’est pas envisagé. En ce qui concerne tous les professionnels comme les magasins, les bars et les restaurants, la situation devient à nouveau très problématique, ce qui devrait aggraver la crise économique. En effet, la capacité d’accueil doit être réduite de 50 %. Pour les rassemblements, ils ne devront pas dépasser 6 personnes.

Les habitants ont crié leur colère sur les réseaux sociaux, et même à la télévision, puisqu’ils estiment que les autorités se moquent de la population et du business de certains professionnels. Alors que les vacances d’été n’ont pas permis de renflouer les caisses et le confinement depuis le mois de mars a également été problématique pour les séjours du printemps, le retour de ce confinement est vécu comme une punition supplémentaire. Des habitants ont donc décidé de manifester au niveau des quartiers concernés. Dans tous les cas, Madrid se retrouve confinée pour deux semaines, en espérant que cela soit suffisant pour que l’épidémie soit reléguée aux oubliettes, mais cela sera sans doute très long.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.