Valérie Giscard d’Estaing touche les fesses d’une journaliste ‘à plusieurs reprises’, elle porte plainte

« VGE » est accusé d’agression sexuelle par une journaliste allemande. Les faits se sont déroulés en 2018.

VGE
Source : Voici

Valérie Giscard d’Estaing, dans l’embarras, une plainte pour agression sexuelle a été déposée à son égard. 

L’ancien président de la République française, Valéry Giscard d’Estaing est au coeur de la polémique ce jeudi 7 mai. Celui qui a siégé à l’Élysée pendant sept ans de 1974 à 1981 est à nouveau au centre d’une actualité dont il se serait bien passer serait passer.

valerie giscard d estaing
source : WDKrause

Une journaliste allemande, Ann Kathrin Stracke révèle que l’ancien chef de l’État lui a posé la main sur les fesses, ‘à plusieurs reprises’ pendant une interview politique.

Les faits sont révélés par le Monde et le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung qui ont pu lire le dépôt de plainte de la journaliste. La femme de 37 ans a adressé sa plainte le 10 mars 2020 et raconte ‘un moment dégradant qui a duré plusieurs longues minutes. Pour le 1O0ème anniversaire de la naissance d’Helmut Schmidt, la chaîne allemande WDR envoie sa journaliste Ann Kathrin Stracke en France, pour interviewer Valérie Giscard d’Estaing qui était au pouvoir en même temps que l’ancien chancelier allemand

helmudt schmidt et vge 1977
source : archives Wikipédia

Retour sur les faits

  • L’entretien qui se déroule dans le bureau de « VGE » à Paris
  • Ann Kathrin Stracke est accomapgnée d’un caméraman et d’un assistant
  • Une photo est demandée par la journaliste à la fin de l’interview et déclenchera alors les prétendus attouchements
  • Elle déclare qu’il lui a mis la main sur la taille, puis les hanches puis les fesses. Elle se démène, en vain
  • Il lui propose ensuite de regarder des photographies collées au mur. Là encore, elle se dit victime d’attouchements au niveau des fesses.
  • Son cameraman vient délibérément faire tomber une lampe pour mettre fin à la scène
  • Au moment de partir « VGE » lui aurait même glissé à l’oreille

Dans les colonnes du Süddeutshe Zeitung, on apprend que l’ancien chef de l’État, aujourd’hui âgé de 94 ans n’a pas répondu directement à ses accusations. Son directeur de cabinet, Olivier Revol a cependant réagi.

‘Valérie Giscard d’Estaing ne se souvient ni de cet entretien, ni de cette situation. Si ces accusations venaient à être vraies, il en est aujourd’hui désolé’

Avant de rappeler l’âge avancé de l’ancien locataire de l’Élysée. Mais la journaliste allemande a longtemps réfléchi avant de lancer les procédures judiciaires. Sa chaîne, la WDR a réalisé une enquête interne au préalable afin de corroborer les faits.

ann kathrin stracke
(source : Twitter @akstracke)


‘Je n’aurais jamais cru qu’une chose comme ça pourrait arriver. Cela m’a montré au combien une discussion sociale était nécessaire au sujet des agressions sexuelles.’

Encouragée après le mouvement #MeToo


Ann Kathrin Stracke explique avoir trouvé la force de faire connaitre ses évènements au grand jour après le déclenchement de l’affaire Harvey Weistein, ce réalisateur américain accusé par plusieurs actrices d’attouchements sexuels. Ce mouvement encourage les femmes victimes d’agression sexuelle à dénoncer leur agresseur. En France, l’affaire a aussi un écho considérable.

Le hashtag #BalanceTonPorc a longtemps été source du débat. L’actrice Adèle Haenel s’est servie notamment de cette actualité pour dénoncer des faits d’attouchements par un réalisateur Christophe Ruggia alors qu’elle était adolescente. La dernière cérémonie des Césars avait également provoqué un tollé, lorsque Roman Polanski avait remporté le César du meilleur réalisateur. Roman Polanski a été condamné par les États-Unis pour abus sexuel sur mineur en 1977.


Yassine Khelfa

Yassine Khelfa

Journaliste professionnel, j'aime écrire un point c'est tout.