Vacances d’été avec des masques obligatoires, le casse-tête des Français

Les vacances d’été s’annoncent assez insupportables puisque le coronavirus n’est pas parti et Emmanuel Macron a décidé de rendre les masques obligatoires.

Masque
Source : capture Pixabay

Vous avez peut-être suivi l’interview du président de la République le 14 juillet, c’est au cours de celle-ci qu’il a eu l’occasion d’annoncer cette mesure.

En effet, dès le 1er août, les masques seront obligatoires dans les lieux clos.

De ce fait, pendant vos d’été, vous devrez impérativement posséder cet accessoire pour pénétrer dans n’importe quel établissement. Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas accéder à un commerce par exemple.

Certains estimaient que les masques seraient indispensables dans les lieux publics, mais seuls les espaces clos ont été retenus par le chef de l’État.

Des vacances d’été masquées, c’est une obligation

Il faut savoir que des signes mettent en avant une reprise du coronavirus en France, Emmanuel Macron a décidé d’insister sur le fait que les Français devaient à nouveau s’investir dans cette lutte.

Dans le cas contraire, vous pourriez être confronté à de nouvelles mesures de dès la rentrée.

De ce fait, il faut respecter les gestes barrières, mais également porter un masque. Ce dernier sera donc obligatoire dès le 1er août dans tous les espaces clos. Ceux qui pensaient qu’ils ne devraient pas transporter cet accessoire dans leurs valises se trompent.

  • Certains Français ont toutefois critiqué assez violemment cette date, car elle est assez tardive.
  • Alors que les soldes commencent le 15 juillet, les Français et touristes seront nombreux dans les commerces alors pourquoi ne pas le rendre obligatoire dès maintenant ?
  • Vous n’êtes pas contraint d’attendre cette date, pour vous protéger, il est préférable de porter un masque dès que vous sortez de chez vous.

Qu’il soit à usage unique ou en tissu, il est primordial dans la lutte contre le coronavirus. Bien sûr, vos vacances d’été seront un peu plus complexes, car ce masque est difficile à supporter à cause de la chaleur. Emmanuel Macron a donc décidé de changer son fusil d’épaule en ne rendant pas seulement obligatoire le port du masque dans les transports en commun, mais dans tous les lieux clos. Il ne faut pas oublier que le taux de contamination par malade est légèrement supérieur à 1 comme le révèle L’Express, il faut être particulièrement vigilant avec les vacances d’été.

Une certaine incompréhension vis-à-vis de cette date ?

Certains Français attendront le 1er août pour porter un masque, il suffit de se promener dans les commerces pour constater que certains ont déjà abandonné ce geste. D’autres pourront le porter dès maintenant et cette obligation ne devrait pas changer leur quotidien. Toutefois, l’incompréhension est importante par rapport à cette date puisqu’il faut attendre 15 jours avant que l’obligation prenne effet. Olivier Véran selon le journal a tenté de s’exprimer notamment pour mettre un terme à la polémique. Il faut laisser 15 jours pour que la logistique puisse se mettre en place, il serait alors difficile d’imposer le port du masque du jour au lendemain dans des lieux clos. Il estime que les Français qui jusqu’à maintenant n’avaient pas cet accessoire doivent impérativement s’en procurer.

Les vacances d’été seront déterminantes puisque le pourrait refaire surface dans quelques semaines si les Français ne sont pas vigilants. C’est d’ailleurs le message que le président de la République a tenté de faire passer lors de son interview du 14 juillet. N’oubliez pas de porter un masque dès que vous sortez de chez vous, prenez le temps de vous hydrater et de vous mettre à l’ombre lorsque la chaleur est trop intense. N’oubliez pas de désinfecter vos mains. Pour l’instant, il est impossible de savoir si une amende sera distribuée si toutefois vous ne portez pas un masque dans les espaces clos. Il y a toutefois de grandes chances pour que l’accès à un commerce ne soit pas envisageable au même titre qu’un lieu public.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.