Vacances de février : Gabriel Attal affirme qu’il existe une solution pour éviter le reconfinement

Pendant les vacances de février, la crainte reste la même à savoir la propagation massive de la Covid-19 entre les régions.

Gabriel Attal
Source : capture Instagram @gabrielattal

Les Français sont clairement inquiets, car il y a un véritable flou par rapport à la et surtout les restrictions qui pourraient être mises en place. Ces dernières seront-elles plus conséquentes ou moins problématiques ? Avec les vacances de février, les citoyens ont peur que le reconfinement soit au rendez-vous, mais Gabriel Attal a pu s’exprimer concernant ce sujet. Il ne faut pas oublier que la Covid-19 a causé 80 000 morts en France depuis le début de la crise. Nous savons que les variants prennent de l’ampleur et qu’aux alentours de 20 000 contaminations sont identifiées par jour. Toutefois, le porte-parole de l’Élysée l’assure, il est vraiment possible d’éviter le reconfinement.

Quelles sont les conclusions du dernier conseil sanitaire ?

Ce mercredi a été important puisqu’un conseil sanitaire a été organisé. Toutefois, la presse ne mentionne pas d’interventions de ou d’Emmanuel Macron pour ce jeudi, voire les prochains jours. De ce fait, des mesures ne devraient pas être prises à l’aube du départ en vacances de la zone C. Toutefois, les statistiques ne sont pas réjouissantes, elles ont même tendance à inquiéter de nombreux Français.

  • Nous avons franchi la barre des 80 000 morts à cause du coronavirus.
  • Santé publique France révèle que 27 000 personnes sont hospitalisées puisqu’elles ont une forme plus ou moins inquiétante de la Covid-19.
  • Les chiffres sont impressionnants notamment pour les nouveaux cas, car nous avons aux alentours de 19 000 cas positifs.
  • Toutefois, l’étude montre que les statistiques ont tendance à baisser, le choix du gouvernement a-t-il été efficace ?

Le couvre-feu à 18 heures pour l’ensemble de la France porte sans doute ses fruits, et Gabriel Attal a partagé le compte rendu ce mercredi de ce rendez-vous important. Nous apprenons qu’il « existe bien un chemin pour éviter le reconfinement ». De ce fait, il appuie les paroles d’ qui a pu s’exprimer à France Info. De ce fait, le troisième confinement pourrait ne jamais être au rendez-vous et cela met finalement un terme à toutes les rumeurs qui se propagent et peuvent dire le contraire.

Il est toutefois encore un peu tôt pour savoir si le confinement sera oui ou non validé pour les prochains jours. Le conseil sanitaire n’a pas entraîné une conférence de presse avec Jean Castex et aucune information n’est partagée concernant une prise de parole du de la République.

Les variants prennent de l’ampleur en France

Si les cas de coronavirus classique se font un peu moins nombreux, il faut savoir que les variants se répandent de plus en plus. De plus, la Suisse a décidé de positionner Paris comme une zone à risque. En parallèle, un cas du variant sud-africain a pu être identifié en Vendée dans un lycée, cela entraîne donc un dépistage massif et 20 autres élèves ont été testés positifs comme le précise Ouest France.

Du côté de la Réunion, quatre communes ont été placées sous un couvre-feu dès 22 heures pour limiter la propagation du virus. En effet, les nombres de cas ont tendance à prendre de l’ampleur avec 400 cas positifs entre le 5 et le 9 février selon les données transmises par le journal. Il faudra donc désormais patienter pour savoir si la France pourra réellement sortir de cette crise sanitaire et si Olivier Véran est dans le vrai, notre pays aura peut-être connu que deux confinements, mais ils ont forcément eu des conséquences très importantes.

Gabriel Attal peut donc rassurer les Français en précisant qu’une autre solution existe pour éviter le reconfinement, cela éviterait de geler l’ensemble de l’économie du pays.


Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.