Vacances d’été : pénurie de voitures de location en Corse !

Ceux qui ont prévu de passer leurs vacances sur l’Île de Beauté risquent d’avoir de mauvaises surprises. En effet, les voitures de location viennent cruellement à manquer, ce qui n’arrangent pas les affaires des vacanciers et des professionnels du tourisme.

Corse
Source : Compte Instagram @bgheera_villages_vacances

L’été 2020 sera atypique ou ne sera pas. Contrairement aux autres années, les Français seront priés de ne pas avoir la folie des grandeurs. Au revoir voyages à l’autre bout du monde et séjours dans des destinations exotiques. Cet été, priorité est donnée aux dans l’Hexagone, comme le gouvernement l’a préconisé. Une bonne manière de redécouvrir le terroir et les nombreuses régions typiques du pays.

View this post on Instagram

Les routes corses, un panorama dans chaque virage. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Que ce soit la route entre nonza et pietrapola par ghisoni, la route entre Saint Antoine et Bonifacio, ou bien encore la route du cap Corse sur cette photo, il faut avouer que les routes corses sont souvent dingues en termes de vues 😍 ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Il n'est pas toujours simple de s'arrêter car les routes sont aussi jolies que souvent très étroites, alors des que nous sommes arrivés on s'est dit tant pis, si on arrive à se garer on shoote sinon on profite de la vue et on ne prend pas de photo, et finalement c'est pas si mal, moins de stress 🤣 ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Bon après, celle qui en a le plus profité c'est Claudia qui conduisait pas, mais qui par contre ne comprendra jamais que parfois regarder le panorama quand tu conduis c'est pas facile… "regarde, regardeeeee là à droite vite, bon ben voilà tu as loupé tu es trop lent". Non mon amour, je veux juste qu'on ne meurt pas en tombant d'une falaise, le cactus ne suffirait pas. Cordialement. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #vacances #holidays #wanderlust #mountain #Roadtrip #capcorse #fromwhereidrone #cetetejevisitelafrance #drone #ocean #corsica #corse #plage #france #love #vacances #summer #travelers #dji #voyageurs #nonza #lesfrançaisvoyagent #blog #mavic #panorama

A post shared by C & J ¦ Amoureux Voyageux (@amoureuxvoyageux) on

Et pour ceux qui voudraient avoir le dose de dépaysement sans quitter la France, une destination semble toute trouvée : la Corse. À seulement une heure et demie de vol de Paris, l’Île de Beauté s’impose comme un lieu de vacances privilégié des touristes à la Belle Saison. Il faut dire qu’avec ses plages de sable fin, ses criques paradisiaques et son climat méditerranéen, la remporte tous les suffrages. Mais il semblerait bien que, pour cette année, les vacances sur l’Île de Beauté aient un autre goût.

Quand les voitures de location viennent à manquer

Vaste, sauvage, escarpée, montagneuse, les adjectifs pour qualifier la Corse ne manquent pas. Pour explorer au mieux les sublimes paysages de l’Île de Beauté, il est recommandé d’avoir une voiture. Sans quoi, le séjour peut vite prendre des allures d’épopée infernale. Oui mais voilà, actuellement, les voitures viennent cruellement à manquer. Une situation qui vient bousculer beaucoup de paramètres dans les séjours des vacanciers.

« Nous attendons encore un volume très important de véhicules mais nous n’avons pas de visibilité sur ces livraisons », déclare Gilles Filippi, gérant de la franchise Hertz en Corse, que citent nos confrères de France Bleu. Pour ce dernier, le constat est terrible : « Les commandes ont été faites, mais le fait est que les livraisons ne sont pas effectives et les voitures ne sont pas en Corse ».

L’entraide entre particuliers

Pour palier à ce problème, il a donc fallu trouver des solutions. Et parmi les alternatives, il y a la location de véhicules entre particuliers. L’entreprise de location de véhicules d’occasions de Paul Corredu à côté de l’aéroport de Bastia ne désemplit pas et profite donc, malgré elle, de la pénurie de voitures de location sur l’Île de Beauté. « Toutes les 30 secondes on avait un appel, c’est comme une vague qui est arrivée sur nous », déclare ce dernier.

Une situation qui peut parfois être délicate à gérer. Paul Corredu se souvient ainsi de cette mère de famille qui est arrivée un jour complètement démunie : « Elle m’expliquait avoir économisé toute l’année pour payer des vacances à ses trois enfants. Elle était démunie, en Corse, sans voiture, les vacances c’est terminé ». Bouleversé, le loueur a finalement réussi à dépanner l’infortunée. Mais ce n’est pas toujours le cas. Certains vacanciers n’ayant pas réussi à trouver de voitures de location ont finalement été contraints d’annuler leur séjour. Une situation que Paul Corredu regarde avec amertume : « Pour l’île, c’est très mauvais ». Les touristes ayant réussi à mettre la main sur une voiture savent donc qu’ils ont un précieux sésame pour appréhender au mieux les nombreux recoins de la Corse.

 


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.