Vacances d’été : les gorges du Verdon ont été prises d’assaut par les touristes cette année !

Ce dimanche 2 août, Capital met à l’honneur la dune du Pilat et les gorges du Verdon, deux lieux saturés de touristes chaque été. On apprend alors que si les rapides du Verdon sont littéralement pris d’assaut par les accros au rafting, c’est pour une raison bien précise… qui ne tient qu’à une courte période dans la semaine, deux jours précisément.

Source : compte Instagram @gorgesduverdon

Ce dimanche 2 août, Capital met à l’honneur la dune du Pilat et les gorges du Verdon, deux lieux saturés de touristes chaque été. On apprend alors que si les rapides du Verdon sont littéralement pris d’assaut par les accros au rafting, c’est pour une raison bien précise… qui ne tient qu’à une courte période dans la semaine, deux jours précisément.

Si vous envisagez de passer la période estivale en , la dernière émission du magazine économique Capital pourrait vous intéresser. En effet, ce dimanche 2 août dès 21h, Julien Courbet vous fera découvrir deux lieux très fréquentés par les touristes chaque d’été : la dune du Pilat et les gorges du Verdon, qui présentent tous deux des paysages absolument époustouflants.

Les rapides sont effectivement prisés par les accros du rafting. Ce sport consiste à descendre à toute vitesse des rivières dans une embarcation gonflable. Ils se précipitent tous vers les rapides du Verdon pour une raison bien précise, qui fait au moins un heureux ; le loueur d’embarcations justement, que l’on peut découvrir dans un extrait du sujet et qui enregistre un nombre phénoménal de locations. Mais les rapides sont victimes de leurs succès, au point de limiter l’activité du loueur pour une raison bien précise…

Des rapides dépendants du bon vouloir d’un barrage

Ainsi, le loueur ne peut pas proposer son activité de rafting dans les rapides du Verdon tous les jours. Il dépend effectivement de l’activité d’un barrage hydraulique, situé à quelques kilomètres. Ainsi, le barrage lâche de l’eau, augmentant le débit de la rivière… qui est une condition indispensable à la pratique du rafting dans des conditions optimales.

Et ce miracle ne se produit que deux fois par semaine, au grand dam des touristes. Les clients de ce loueur sont donc loin d’être les seuls à vouloir embarquer pour profiter des rares minutes de sensations fortes ; les rives sont prises d’assaut, ce qui rend l’exercice nerveusement éprouvant. Et potentiellement dangereux sur le plan sanitaire ? En ces temps de Covid-19 et de potentielle deuxième vague, l’inquiétude est légitime.

Une population multipliée par dix grâce à l’afflux touristique

Les gorges du Verdon chevauchent le Var et les Alpes de Haute-Provence et attirent énormément de touristes l’été. Son eau entre le turquoise et la couleur des lagons est autant prisée par les fans de sport nature que les familles, ou les influenceurs qui veulent faire de belles photos pour un(e) prix imbattable. Et pour cause : il s’agit du plus grand canyon d’Europe.

L’été, la population de la région est multipliée par dix avec l’afflux de touristes. Un important apport économique pour les villes et les habitants après la crise du coronavirus qui promet la venue de milliers de Français. « Les hôtels et les campings sont pleins mais c’est une autre sorte de touristes, c’est plus des locaux : Marseillais, Niçois, mais aussi des Bretons« , explique une employée du bureau d’information de la commune à RTL.
Randonnées, forêt, baignade… chacun y trouvera son compte.


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.