Vacances de la Toussaint : La France révèle la carte des nouveaux pays classés à risques ! Quel est l’impact sur vos vacances !

Si l’on a rêvé d’un automne libre, et de voyages à l’étranger tout au long de l’hiver, le covid-19 en a malheureusement décidé autrement. En effet, le virus qui a causé plus de 30 000 morts en France a contraint les autorités d’appliquer certaines mesures de précaution, et encore davantage durant la rentrée des classes.

Départs en vacances, fêtes privées, regroupement familiaux et bien d’autres, sont à l’origine d’une circulation plus intense du virus sur le territoire. Les frontières de la zone Schengen ont rouvert pour de nombreux pays du monde à partir du 1er juillet, cependant certains territoires sont classés en zone à risques : il s’agit en effet des états où le virus circule de manière très rapide, et qui peuvent représenter un risque pour les citoyens Français.

Il n’est aujourd’hui pas possible de faire durer les interdictions, et de faire perdurer la fermeture des frontières. Ainsi, pour éviter les effets d’une seconde vague, les autorités françaises ont décidé de mettre en place cette classification spécifique des pays.

59 pays considérés comme à risques

Depuis début septembre, on constate que de nouveaux cas ont fait leur apparition en France, et le démarrage d’une seconde vague fait craindre le pire, aussi bien sur le plan sanitaire qu’économique. Il était donc indispensable d’éviter que le virus ne circule de manière trop intense entre les pays.

La liste des pays considérés comme à risques actuellement, sont les suivants :

  • Albanie
  • Andorre
  • Argentine
  • Arménie
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Belgique
  • Belize
  • Bolivie
  • Bosnie et Herzégovine
  • Brésil
  • Cap-Vert
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Danemark
  • Emirats arabes unis
  • Equateur
  • Espagne
  • Etats-Unis d’Amérique
  • Grande-Bretagne
  • Guyane
  • Honduras
  • Hongrie
  • Inde
  • Irak
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Jamaïque
  • Koweït
  • Liban
  • Lybie
  • Luxembourg
  • Macédoine du Nord
  • Maldives
  • Malte
  • Maroc
  • Moldavie
  • Monaco
  • Monténégro
  • Namibie
  • Népal
  • Oman
  • Panama
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Pérou
  • Portugal
  • Qatar
  • République dominicaine
  • Roumanie
  • Slovénie
  • Suriname
  • Territoire palestinien occupé
  • Trinité-et-Tobago
  • Tchéquie
  • Ukraine

À ce jour, ce sont les Etats-Unis qui connaissent la situation la plus catastrophique, et le plus grand nombre de décès liés au Coronavirus, avec des cas en augmentation croissante, dépassant allègrement les 4 millions de personnes.

Quelles mesures concernant ces 59 pays ?

Les autorités ont donc décidé de limiter l’impact des voyageurs provenant de ces pays, au moment de leur entrée sur notre territoire. L’idée est donc de les contraindre à présenter un test négatif au Covid-19 au moment de leur entrée sur le territoire, de manière à s’assurer qu’ils ne puissent pas être des vecteurs de contamination. Les voyageurs présentant un test positif en revanche, devront être placés en quatorzaine dès leur arrivée sur le territoire.

Possibilité de se faire tester dans les aéroports

Depuis quelques semaines, de nombreux aéroports français ont mis en place un dispositif permettant d’être testé directement à l’arrivée. On a donc l’opportunité de s’assurer d’être en bonne santé, gratuitement, en passant par ce type de dispositif. Néanmoins pour les voyageurs des pays indiqués, il est nécessaire de pouvoir présenter un test à l’arrivée, celui-ci devra donc être réalisé quelques jours avant le départ, pour que les résultats soient connus à temps.

Depuis la fin du confinement, les Français sont plongés dans une situation délicate puisqu’ils préparent leurs vacances d’été, de la Toussaint ou encore de Noël. Ces dernières ne sont toutefois pas reposantes surtout à cause des informations relayées dans les médias. En effet, il y a toujours cette crainte d’être contaminée, d’où l’intérêt de se renseigner le plus possible afin de choisir des zones qui sont propices à un tel séjour. Toutefois, il faut étudier avec une grande précision les signes notamment pour être certain que les vacances de la Toussaint ne seront pas cauchemardesques.

Certains français pourtant ne semblent pas très inquiets face à un probable reconfinement et avoue même être plutôt pour. Il faut dire qu’au delà de permettre de contenir le virus et de sauver des vies, le confinement a également permis à certaines personnes de se recentrer et de prendre du temps pour elles, au delà des obligations habituelles.

Pourquoi le reconfinement est possible ?

Nous sommes sorties du confinement il y a plusieurs semaines, mais la situation redevient problématique pour certaines zones. Il y a des clusters qui sont à l’étude et ils sont de plus en plus nombreux. Cela montre que le coronavirus circule toujours, ce qui s’avère inquiétant alors que les vacances de la Toussaint pour le mois d’octobre commencent ce samedi.

Vacances
Source : capture Pixabay
  • A Paris ou encore à Marseille, le nombre de cas pour les contaminations est également en hausse, ce qui s’avère être problématique.
  • Paris et Marseille sont en zone d’alerte maximale.
  • Depuis le 20 juillet, Emmanuel Macron et ses ministres ont rendu le masque obligatoire dans les lieux clos.

Cela montre que le virus est toujours présent et si ces signes continuent de prendre de l’ampleur dans les prochains jours, le plan de reconfinement de Jean Castex pourrait être déployé. Il y a toutefois une précaution à prendre, car ce n’est pas un confinement absolu qui est envisagé dans un premier temps. En effet, c’est un plan localisé qui est à déployer pour éviter que toute la population soit confinée en même temps. Cela pourrait avoir des conséquences dramatiques sur la crise économique, d’où l’intérêt d’être vigilant.

Faut-il envisager des vacances de la Toussaint ?

Les congés sont importants pour les Français, mais il y a de nombreuses contraintes notamment à cause des frontières qui ferment que ce soit en Europe ou en dehors de l’UE. Il est important de préciser que certaines familles ne peuvent pas rejoindre leurs proches à l’étranger, cela pose donc de sérieux problèmes, les vacances de la Toussaint sont souvent annulées dans ce cas de figure. Il y a aussi la crainte d’être contaminé, mais les pertes financières pendant le confinement ne sont pas à mettre de côté. C’est pour cette raison que les congés en 2020 sont très différents. Pour l’instant, les signes dévoilés sont inquiétants et les autorités compétentes estiment qu’il faut les surveiller, mais la situation ne serait toutefois pas alarmante.

Pour que le reconfinement ne soit pas envisagé, il est préférable de se focaliser sur plusieurs gestes à réaliser dès que vous sortez de chez vous. Pensez à porter un masque qui est obligatoire dans les lieux clos, prenez aussi du gel hydroalcoolique pour vous désinfecter les mains ainsi que les lingettes pour la voiture et les chariots par exemple. Si vous êtes minutieux et que vous êtes toujours protégé, vous pourriez éviter cette contamination. Si vous avez un doute concernant les symptômes, n’hésitez pas à envisager un test.

Et surtout, si vous craignez un reconfinement, la meilleure solution est encore de respecter les gestes barrières et de suivre les directives données par le gouvernement.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » France » Vacances de la Toussaint : La France révèle la carte des nouveaux pays classés à risques ! Quel est l’impact sur vos vacances !