Vacances de la Toussaint : vers une suppression des congés pour les soignants ? Une information qui fait grand débat

Les vacances de la Toussaint se rapprochent de plus en plus, mais le coronavirus est toujours au rendez-vous.

Hôpital
Source : capture Pixabay

Vous avez pu constater que les cartes sont de moins en moins réjouissantes pour certains départements.

La seconde vague pour le semble être au rendez-vous et ce sont forcément les de la Toussaint qui sont dans le collimateur. En effet, les Français ont parfois l’habitude de prendre quelques jours de congés, mais ce ne sera pas forcément le cas pour 2020 toujours à cause du Covid-19.

Les soignants pourraient ne pas avoir de vacances de la Toussaint

Le mois d’octobre est souvent le signe de quelques congés après les vacances d’été. Cela permet notamment de préparer la fin de l’année avec notamment l’arrivée des fêtes. L’année 2020 ne sera clairement pas comme les autres et cela à cause du coronavirus. C’est pour cette raison que les vacances de la Toussaint sont toujours aussi inquiétantes et nous venons d’apprendre que certains soignants pourraient s’asseoir sur leurs congés.

  • Les chefs de service de l’AP-HP ont obtenu une note selon Inter qui partage l’information.
  • Le contexte actuel est problématique et il pourrait donc provoquer l’annulation des vacances de la Toussaint.
  • Au vu de la situation, les congés posés par les soignants pourraient ne pas être validés.

Apparemment, les soignants ont pu être avertis le 2 octobre dernier de la situation. Il ne faut pas oublier que Paris et la région sont au coeur de toutes les expertises, car le seuil épidémique est inquiétant. Olivier Véran a notamment rappelé qu’il fallait être vigilant et de nouvelles mesures pourraient être appliquées dans les prochains jours. Si toutefois la situation devient moins problématique, les vacances de la Toussaint pourraient être validées pour les soignants.

Quelques avantages à ne pas mettre de côté

Il est toujours difficile pour les soignants d’apprendre que les vacances de la Toussaint pourraient être supprimées. Toutefois, l’AP-HP proposerait des avantages avec notamment une rémunération en heures supplémentaires. Cela concernerait les journées travaillées alors que des congés avaient été posés au préalable. Il n’y aurait pas d’exception, toutes les vacances prises pour la Toussaint pourraient être supprimées si la situation avec le coronavirus ne s’améliore pas. Pour le nombre de jours qui est déposé sur le compte épargne temps, il faut savoir qu’il sera doublé et la monétisation sera beaucoup plus simple comme France TV Info peut le mentionner.

En parallèle, les soignants qui ont des enfants pourront aussi avoir des aides pour la garde de ces derniers. L’AP-HP pourrait aussi prendre en compte certaines dépenses à hauteur de 50 heures par enfant. N’hésitez pas à vous renseigner puisque des mesures compensatoires sont prévues pour les soignants concernés.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.