Vacances de la Toussaint : Des congés perturbés par l’instauration d’un couvre-feu ? Une alternative au confinement !

Les vacances de la Toussaint approchent à grands pas, mais les Français se demandent si d’autres mesures pourraient être instaurées.

Couvre feu
Source : capture Pixabay

Emmanuel Macron s’exprimera ce mercredi 14 octobre sur un éventuel reconfinement pour certains départements si les rumeurs sont réelles. Les vacances de la Toussaint s’annoncent maussades, mais les Français sont en alerte d’une mesure alternative. En effet, le couvre-feu pourrait être instauré et cette technique a déjà été utilisée notamment en Guyane. Certains citoyens se questionnent sur l’intérêt de cette mesure, elle supprime finalement les rassemblements.

Un couvre-feu pour les de la Toussaint ?

Bien sûr, ce sont des spéculations qui inondent la toile, il faut alors les prendre avec des pincettes tant que les informations ne sont pas confirmées à 100 % par le gouvernement. Le couvre-feu consiste donc à instaurer une heure à laquelle vous ne pouvez plus sortir de chez vous. C’est une sorte de , mais il ne concerne pas l’ensemble de la journée, uniquement une partie de la soirée de la nuit.

  • Certains spécialistes estiment que les rassemblements familiaux ou entre amis représentent l’une des causes de transmission.
  • Le couvre-feu a aussi été instauré après le confinement dans certaines villes comme Mulhouse.
  • Le couvre-feu serait donc moins problématique par rapport au confinement qu’il soit localisé ou généralisé.

Le chef du service de réanimation de l’hôpital de Garches a notamment pu se confier au journal Le Monde. Il nous apprend qu’à ce stade, le couvre-feu peut être encore intéressant, mais, selon lui, nous pourrions être obligés d’avoir recours au confinement à moment donné surtout si la situation dans les hôpitaux ne s’améliore pas. Pour Djillali Annane, le contexte mérite donc la plus grande précaution.

Ce qui est sûr, c’est que, si on ne fait rien, dans un mois, c’est la catastrophe.

Un seuil d’alerte pour plusieurs villes

Les chiffres dévoilés tous les jours sont assez inquiétants avec plusieurs milliers de nouvelles contaminations. Du côté d’Aix-Marseille, la situation est même préoccupante, la zone a basculé en zone d’alerte maximale au même titre que d’autres villes dont la situation ne s’améliore pas forcément. Il faut également noter que les mesures sanitaires ont été prolongées pendant deux semaines dans le sud de la France et seulement pour les zones touchées par ces zones d’alerte.

Jean Castex a également précisé qu’il fallait être très vigilant, car selon lui, les clusters voient aussi le jour dans le domaine privé. Il faut alors se protéger au maximum, mais avec l’arrivée des vacances de la Toussaint, les rassemblements seront sans doute nombreux. Si vous aviez l’intention de préparer votre journée d’Halloween, prenez peut-être le temps d’étudier toutes les options et attendez les dernières mesures.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.