Vacances de la Toussaint : faut-il annuler ou réserver pour les congés ? Voici les dernières informations

Les vacances de la Toussaint pourraient-elles être entachées par un reconfinement ? Certains épidémiologistes estiment que la seconde vague pourrait se produire cet automne.

Les français passent leurs vacances en France
Source : capture Twitter

Si vous avez l’intention de partir en vacances en octobre, vous devrez forcément vous pencher sur les destinations les plus à l’écart. Vous pouvez toujours réserver pour les vacances de la Toussaint et, si des mesures conséquentes sont prises, il suffira d’annuler le séjour.

Vous le savez désormais, la France est prête à tout pour lutter contre le coronavirus.

A la suite des dernières annonces du gouvernement, les bars et restaurants ont dû fermer dans la métropole d’Aix-Marseille.

Dans plusieurs autres grandes villes, leur ouverture est limitée et ils sont dans l’obligation de fermer plus tôt. Les salles de sport également ont dû refermer leurs portes dans ces villes. La situation n’est donc pas au beau fixe, le nombre de cas positifs au Covid-19 augmente très rapidement et il est sans doute bon de limiter ses déplacements pour éviter la propagation du virus.
De ce fait, a préparé un plan de reconfinement qui sera ciblé et non généralisé à l’ensemble du pays.

Il sera déployé comme ce fut le cas en Australie à Melbourne ou encore en et en Galice en Espagne.

Les vacances de la Toussaint en 2020 seront donc problématiques à cause de ce coronavirus et du port du masque qui est forcément obligatoire. N’hésitez pas à vous renseigner en amont afin d’éviter les situations les plus difficiles qui sont susceptibles de chambouler votre quotidien.

Cela vous évite d’être en contact avec des personnes susceptibles d’être malades. Pour l’instant, les vacances en France ne font pas l’objet d’une annulation et le plan pour le reconfinement localisé n’a pas été mis en place. De ce fait, il est apparemment inutile de stresser, il faut seulement être vigilant lorsque vous décidez de prendre quelques jours de congés. Cela vous permet notamment d’éviter les contaminations, d’où l’intérêt d’avoir des masques à votre disposition.

En effet, c’est la crainte principale des Français : se retrouver au cœur d’un cluster. Ce dernier est souvent préoccupant puisque vous avez plusieurs cas confirmés et des personnes ont été en contact. Il faut alors élargir les investigations pour dénicher tous les individus qui auraient pu être touchés.

Un plan de reconfinement est prêt même pour les vacances de la Toussaint

Le gouvernement d’Emmanuel Macron a bien sûr appris avec le premier confinement, il peut ainsi envisager les solutions qui peuvent porter leurs fruits. Si nous étions à nouveau dépassés par les évènements, la situation serait cauchemardesque. Nous savons actuellement que Jean Castex n’envisage pas un confinement absolu, car cela serait dramatique. ne veut pas exclure un seul scénario, car malheureusement, il y a encore de nombreuses zones d’ombre concernant le Covid-19.

  • D’autres pays comme l’Allemagne ou l’Espagne ont adhéré au confinement local, ce sera donc la base de ce nouveau plan.
  • Il sera mis en place dès que la situation le demandera que ce soit ou non pendant les vacances.
  • Le but était de confiner un quartier par exemple, une ville, un département ou carrément une région lorsque les suspicions sont nombreuses.
  • L’objectif premier consiste à réduire le plus possible les contacts tout en réalisant bien sûr des tests.

Lors d’un confinement localisé, les dépistages sont nombreux, cela permet de connaître l’ampleur de la situation. L’Espagne a par exemple décidé de confiner pendant plusieurs semaines la Galice et la Catalogne à cause d’une hausse des contaminations. Pour l’Australie, le choix a été beaucoup plus radical puisque le confinement a été validé pour Melbourne, une ville de plusieurs millions d’habitants. C’est donc le plan de reconfinement sélectionné par Emmanuel Macron et son gouvernement. A la Toussaint, si un cluster devait être identifié, ce serait uniquement la zone avec un périmètre plus ou moins large qui serait concerné par ce reconfinement.

Quelques gestes simples à ne pas négliger pendant les vacances

Bien sûr, vous connaissez forcément les gestes à réaliser puisqu’ils sont énumérés depuis le début de la crise sanitaire. Il ne faudrait pas qu’un certain relâchement soit observé pendant les vacances d’été, car le coronavirus peut se développer très rapidement. En effet, il suffit d’un porteur pour que plusieurs personnes non protégées se retrouvent avec le Covid-19. Vous devez désinfecter vos mains avec du gel hydroalcoolique ou adopter le savon traditionnel si vous le pouvez. Toussez ou éternuez bien sûr dans votre coude ou un mouchoir, car les petites gouttes sont responsables de la contamination.

Privilégiez des mouchoirs à usage unique, cela vous permet de les jeter immédiatement. Lorsque vous êtes en dehors de chez vous, ne touchez pas votre visage si vous n’avez pas désinfecté vos mains. Évitez ainsi la zone très sensible à savoir la bouche et le nez. N’oubliez pas la distanciation sociale d’un mètre au minimum et si elle n’est pas possible, portez un masque en tissu ou à usage unique à renouveler toutes les 4h. Il doit impérativement recouvrir votre nez, mais également la bouche. Depuis le début de la crise sanitaire, il faut oublier le bonjour avec la poignée de main ainsi que les embrassades. Privilégiez le coude pour vous saluer ou dites vous simplement bonjour sans vous toucher. Cela devrait vous permettre de passer de bonnes vacances en toute sécurité !


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.