Vacances de la Toussaint : découvrir la France et tous ses mystères, voici quelques conseils

L’automne est la période propice pour les vacances hors de la foule. Plusieurs personnes en profitent pour se lancer à l’aventure, faire de nouvelles découvertes et visiter d’autres régions.

Vacances d'été aventure
Source : Pixabay

Cependant, l’automne 2020 sera un peu perturbé par la du COVID-19. Malgré la généralisation progressive du , plusieurs vacanciers sont réticents quant à l’idée de voyager. Les vacances, voici comment elles se présentent en 2020.

Vacances : la part du gouvernement

Les autorités françaises ont annoncé qu’il est désormais possible pour les Français de voyager. Ces décisions font suite à la levée des mesures de liées à la crise sanitaire. Pour être exact, cette nouvelle rendue publique le 28 mai 2020 s’inscrit dans la logique du déconfinement (la phase 2). La question des vacances de la Toussaint étant au cœur de toutes les préoccupations depuis l’avènement de la crise, la décision de l’autorité se présente comme salutaire. À compter du 2 juin, les limites de déplacements de 100km ont été levées pour permettre aux Français de profiter au mieux de leurs vacances.

D’un autre côté, les compagnies aériennes reprennent timidement le service afin d’accompagner cette autorisation du gouvernement.

la part du gouvernement
Source : Pixabay

Vacances : l’inquiétude des Français

En dépit des nouvelles normalement rassurantes concernant les déplacements, les voyageurs semblent rester camper sur leur position pour ce qui concerne ces vacances de la Toussaint. Deux raisons essentielles peuvent justifier le faible engouement des Français à réserver des places pour leurs prochaines aventures de vacances.

La première raison est liée à la disponibilité financière. Il faut préciser que la crise sanitaire a un peu bouleversé les finances dans tous les secteurs d’activité. Cela dit, beaucoup de Français ont vu leur épargne chuter pendant la phase de confinement. La relance des activités prenant encore un certain temps, il n’est pas sécurisant pour beaucoup d’investir toutes leurs ressources pour les vacances.

La deuxième raison qui motive la réticence des Français face aux vacances cette année, c’est la peur d’un reconfinement. En effet, la situation liée à l’épidémie sur le plan mondial ne s’est pas encore totalement stabilisée. Les responsables à divers niveaux (médecins, chercheurs, leaders politiques…) conjuguent leurs efforts pour trouver des voies de sortie de crise. Pourtant, les cas de contamination et de semblent encore d’actualité dans plusieurs régions. Les Français craignent qu’avec l’évolution de la situation, un autre confinement soit décidé pendant qu’ils seraient en vacances. Le mieux pour eux, c’est de ne pas s’éloigner alors de son milieu de vie habituel.

l’inquiétude des Français

Vacances de la Toussaint : des changements d’avis en perspective

Dans le lot des Français réticents à l’idée de voyager pendant cet automne, il y a certains qui ont repoussé la date initialement prévue pour leur escapade. D’autres ont par contre décidé de changer leur destination. Pour les plus sceptiques, ils ont carrément annulé leurs projets de voyage, décidant de ne même pas prendre de congés.

Toutefois, les compagnies de voyages restent, pour la plupart, confiantes que les avis des Français pourraient changer d’ici quelques semaines ou quelques mois. Pour commencer, les mesures incitatives ont été prises par ces compagnies pour ce qui concerne, le budget de voyage des vacanciers.

Pour 2020, le budget moyen à prévoir pour les vacances est quasiment le même que celui des années antérieures. Ce montant est de 806 euros en 2020 contre 805 euros, l’année précédente. Il n’y a là qu’un euro de différence, de quoi mettre les voyagistes en confiance pour l’aventure.

Il faut ainsi dire que les Français peuvent aujourd’hui encore profiter de leurs vacances malgré la pandémie mondiale. Toutefois, il est recommandé de prendre des dispositions pour qu’elles ne deviennent pas cauchemardesques.

Le coronavirus étant toujours d’actualité, respecter les gestes barrières s’avèrent indispensables. Entre autres, il faudra se munir de son gel hydroalcoolique et s’en servir régulièrement, respecter les mesures de distanciation sociales et porter des masques si nécessaires. Si tout le monde s’en tient à ces dispositions, il y a peu de chance qu’un reconfinement soit ordonné par le gouvernement.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.