TPMP : baisse d’audience et concurrence, l’émission aura-t-elle du mal à s’en remettre ?

L’émission culte de Cyril Hanouna présente toujours d’excellentes audiences pour sa onzième saison. Mais un net recul est cependant remarqué. ESt-il synonyme de danger ?

Cyril Hanouna souhaite ouvrir un parc d'attraction
Source : capture Twitter

peut compter sur son programme phare Touche pas à mon poste. Depuis que la chaîne a récupéré le talk show à l’origine présenté sur France 4, la popularité de et de ses chroniqueurs ne cesse d’augmenter. Les fans adorent partager deux heures chaque soir avec toute l’équipe qui fait de la bonne humeur et du divertissement leurs maîtres mots. En décryptant chaque soir les actualités médiatiques, en proposant des débats parfois électriques et en n’hésitant pas à mettre en avant la vie privée des chroniqueurs grâce à des confidences faites en direct, l’émission fait parler d’elle quasiment tous les jours. Car Touche pas à mon poste a pour elle un sacré nombre de détracteurs.

Des audiences en berne, est-ce alarmant ?

Avant l’été, Cyril Hanouna a lancé A prendre ou à laisser. Persuadé que l’émission pouvait être un joli succès (d’autant plus qu’il la présente), A prendre ou à laisser a été programmé en access Prime Time, juste après Touche pas à mon poste qui commençait alors à 18h45. Mais cette décision prise durant l’été n’aura pas duré bien longtemps. Dès le lundi 7 septembre, les deux programmes ont inversé leur horaire. Depuis la rentrée (jusqu’au 8 octobre), 622 000 téléspectateurs se sont retrouvés chaque soir devant leur poste de télévision (2.8% de l’ensemble du public) pour regarder qui débute ainsi après A prendre ou à laisser. Or, sur l’année 2019, l’émission comptait 840 000 fans fidèles (4.2% du public). Il s’agit donc d’une baisse conséquente de 220 000 personnes et 1.4 point de part d’audience. 

La deuxième partie de TPMP dépasse parfois le million

Les chiffres sont plus encourageant pour la deuxième partie de l’émission, proposée de 20h45 à 21h15. En moyenne, ce sont 948 000 fanzouzes qui ont répondu présents. Mieux encore, l’émission a dépassé à six reprises le cap symbolique du million. En revanche, cette rentrée 2020 de Touche pas à mon poste souffre encore de la comparaison avec l’année 2019. L’année dernière, TPMPT divertissait 1.17 millions de téléspectateurs (5.2% de part de marché contre 4% cette année). Encore une fois, c’est une belle perte qui est une nouvelle fois remarquée : 1.2% de point de part d’audience en moins et 220 000 téléspectateurs qui ont disparu.

L’émission fragilisée par les polémiques ?

Qui dit gros succès dit émission largement suivie et donc étudiée et commentée par les médias. Ils sont nombreux à ne pas voir d’un bon oeil un programme dont le but est de juger les autres. Car l’équipe de Touche pas à mon poste donne son avis sur toute l’actualité télévisuelle, et le fait souvent son concession – certains diront avec une certaine violence. Par conséquent, certains animateurs qui n’ont pas été épargnés par le show n’ont pas hésité à confier ne pas vouloir y mettre les pieds, tandis que d’autres y vont justement pour régler leur compte. 

Parallèlement, l’émission est énormément critiquée sur les réseaux sociaux à cause de certaines séquences, comme celle de la « blague » faite à Matthieu Delormeau (accusé de meurtre par Cyril Hanouna), ou le canular jugé homophobe qui a obligé la chaîne à verser une sacrée somme au CSA. Mais cela peut expliquer pourquoi l’émission a pu perdre un certain nombre de téléspectateurs, qui n’ont pas non plus été convaincus par l’arrivée de certains chroniqueurs (on se rappelle des polémiques enclenchées par Nabilla ou Ayem, même si cette dernière n’aura fait que deux émissions).

Des raisons de paniquer ?

Est-ce pour autant la panique dans les couloirs de C8 ? On serait tenté de dire non. En effet, et Cyril Hanouna le révèle chaque année, durant les premières semaines, l’émission présente toujours des audiences en dessous des attentes. Comme une voiture diesel, il faut du temps à Touche pas à mon poste pour retrouver son public et les audiences devraient, comme pour chaque saison, augmenter au fil des semaines.

Pas de quoi paniquer donc, surtout que C8 peut compter sur Balance ton Poste, l’émission de débat lancée par Cyril Hanouna qui s’impose peu à peu comme une référence. Des politiques s’y rendent, conscients de l’impact de l’émission. Cyril Hanouna n’a donc pas de vrais soucis à se faire et il semble quasi sûr que cette onzième saison suivra les pas des précédentes et sera un joli succès. Il est même probable qu’elle se hisse au-delà la féroce concurrence, notamment Quotidien et Les Marseillais, qui sont de vrais mastodontes actuellement dans le paysage audiovisuel français.

 

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.