Syndrome de Kawasaki – Les Français terrifiés après la mort d’un enfant !

Lorsque l’Angleterre a dévoilé cette information concernant les enfants malades à cause d’une sorte de variante du coronavirus, la France n’a pas forcément prêté une grande attention à cette actualité.

Hôpital
Source : capture Pixabay

Lorsque l’Angleterre a dévoilé cette information concernant les enfants malades à cause d’une sorte de variante du coronavirus, la France n’a pas forcément prêté une grande attention à cette actualité.

Les politiciens étaient absorbés par le Covid-19 et le confinement, mais désormais, le décès de cet enfant est assez terrifiant.

Les parents sont nombreux à se demander sur Internet s’il était finalement judicieux d’ouvrir les écoles alors que cette forme proche du syndrome de Kawasaki semble devenir de plus en plus réelle. Nous avons appris la mort d’un enfant de 9 ans seulement du côté de Marseille.

L’enfant a peut-être eu une myocardite

Il est pour l’instant difficile d’avoir des certitudes puisque le coronavirus n’est toujours pas maîtrisé à 100 % que ce soit en France ou dans le monde entier. Le vaccin n’a pas été identifié, mais désormais, un autre problème vient se greffer à ce dossier à savoir cette variante du syndrome de Kawasaki.

  • Santé publique France a précisé qu’un enfant de 9 ans avait perdu la vie à Marseille.
  • Il avait présenté des symptômes inflammatoires et selon certains médecins, il aurait développé une myocardite.
  • Ils précisent toutefois que ce cas est vraiment très rare, mais de nombreux parents sont inquiets.
  • Dans les colonnes de La Provence, nous apprenons que l’enfant avait été traité à Marseille.

Depuis le début de cette épidémie en France, c’est le premier décès. Cette pathologie n’est toutefois pas nouvelle puisque généralement trois cas au cours de l’année peuvent être identifiés dans la cité phocéenne. Par contre, depuis le début de la pandémie, le nombre a clairement augmenté puisque 5 enfants ont été hospitalisés pour de tels symptômes. Toutefois, la France n’est pas la seule à être touchée, car les statistiques montrent que 125 cas ont été référencés depuis le début du mois de Mars à l’échelle mondiale. Faut-il s’inquiéter ? Les enfants français sont-ils face à un risque alors que les écoles ouvrent à nouveau ? D’autres ne sont pas forcément inquiets puisque le syndrome de Kawasaki n’est pas récent.

Difficile de relier le syndrome au coronavirus

Comme nous l’avons précisé au sein de cet article, il n’y a pas de certitudes, mais de véritables présomptions. Certains médecins estiment qu’il est difficile de ne pas lier le coronavirus et la multiplication des cas liés à cette forme proche du syndrome de Kawasaki. Certes, le décès de cet enfant de 9 ans peut engendrer une véritable crainte, mais dans La Provence, le professeur Fabrice Michel souhaite rassurer tous les parents.

Tous les autres cas dont nous avons eu connaissance se sont remis, en quelques jours, après traitement à l’immuglobuline.

La communauté des scientifiques ainsi que tous les médecins sont tout de même attentifs à cette situation, car il y a encore de nombreuses zones d’ombre que ce soit pour cette variante du syndrome de Kawasaki éventuellement liée au Covid-19 ou le coronavirus lui-même. En ce qui concerne les symptômes de cette maladie, certains sont connus.

Kawasaki
Source : capture YouTube
  • Une forte fièvre, une grande fatigue et des maux de ventre.
  • Il y a également des ganglions selon les médecins.
  • L’enfant avait fait un malaise très grave et un arrêt cardiaque.
  • Transporté dans un service spécialisé, il avait été traité pendant près de 7 jours.
  • Le petit garçon de 9 ans présentait donc une comorbidité neuro-développementale selon le point réalisé par Santé publique France.

Les réactions sur les réseaux sociaux et notamment Twitter sont de plus en plus nombreuses. Certains parents ne sont pas forcément très inquiets face à ce décès puisque les professionnels de la santé ont tendance à préciser qu’il reste très rare. Il faut également préciser que l’enfant était apparemment atteint d’une forme décrite comme proche de la maladie de Kawasaki. Ce dossier est donc assez complexe et il mérite la plus grande attention pour ne pas affoler les parents si cela n’est pas nécessaire.

Si vous avez des doutes ou des questions, il est préférable de se rapprocher d’un médecin qui pourra alors vous transmettre toutes les informations les plus utiles.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.