SNCF : Changement de stratégie, ils baissent de manière conséquente leurs tarifs grâce à un nouveau mode !

Les tarifs de la SNCF ne sont pas toujours compris, mais l’entreprise a décidé de changer sa grille en se focalisant sur un nouveau mode.

SNCF
Source : capture Pixabay

Aujourd’hui, la SNCF tente de se maintenir à flot puisque la crise économique laisse des traces forcément. Dans une récente déclaration, le PDG du groupe a tout de même précisé qu’il faudrait aux alentours de deux ans pour que le trafic soit identique à celui identifié avant l’arrivée du coronavirus. Cela montre que l’entreprise traverse une période difficile et elle a décidé notamment de revoir son mode de calcul pour les tarifs. En effet, les usagers ont tendance à insister sur le fait que les coûts sont souvent très élevés même pour les trajets les plus courts.

Vers une évolution de la politique tarifaire de la SNCF

Aujourd’hui, il existe des sites qui vous permettent de cibler rapidement les trajets les moins coûteux. Cela demande un réel investissement afin de comparer tous les prix, ce qui peut être laborieux si vous partez souvent. Des Français optent alors pour les billets à la dernière minute afin de cibler rapidement les prix les plus sympathiques pour le portefeuille. Toutefois, avec cette technique, la SNCF estime que les usagers n’ont pas forcément accès aux meilleurs prix.

  • Le PDG de la SNCF a pu s’entretenir avec les Échos et nous apprenons alors que le mode de calcul pourrait être repensé.
  • Il estime qu’une évolution de la politique tarifaire est nécessaire afin de répondre à tous les besoins des Français.
  • La SNCF pourrait alors se pencher sur un algorithme susceptible d’étudier à la fois l’offre et la demande.
  • Il permettrait ainsi de déterminer les prix les plus justes et les Français pourraient réaliser des économies.

De ce fait, la SNCF a le souhait de lancer un mode de tarification décrit comme beaucoup plus lisible. Toutefois, il ne faut pas s’attendre à une mise en place dans les prochaines semaines, car cela demande forcément de la recherche, et donc des budgets. Lors de cet entretien, le PDG estime que le nouveau mode pourrait être opérationnel entre 6 mois et un an. Un autre défi est aussi au rendez-vous pour le patron de ce groupe, il voudrait que l’entreprise soit un peu plus appréciée par les cheminots et les Français, ce qui n’est pas encore le cas.

4 millions de billets à petits prix écoulés cet été

Lorsque le confinement a été voté par , la France s’est arrêtée pendant de nombreuses semaines avec les conséquences que nous connaissons. Les trajets n’étaient pas possibles notamment en train, sauf pour ceux qui réalisaient des déplacements professionnels, mais cela était aussi difficile. De ce fait, la SNCF a également été stoppée en partie, mais le PDG estime qu’il sera possible de retrouver le trafic d’autrefois, mais il sera sans doute nécessaire d’attendre près de deux ans.

Heureusement, les Français ont été au rendez-vous pendant les vacances d’été puisque les citoyens avaient le besoin de découvrir d’autres horizons après avoir été enfermés pendant plus d’un mois. De ce fait, ce sont près de 4 millions de billets qui ont été écoulés au cours des vacances et ils affichaient de petits prix. Cela montre la volonté des Français qui souhaitent partir sans dépenser des fortunes, d’où l’intérêt de repenser le mode de calcul des tarifs. Le patron révèle également que les courbes pour le trafic repartent vers le haut, mais la vitesse reste très faible. Toutefois, il est tout de même rassuré puisque l’été a dépassé finalement toutes les attentes.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.