Romans de Jennifer Larcher : cette histoire d’enlèvements d’enfants vous perturbera

Jennifer Larcher vous propose « L’enquête aux portes de l’Enfer » et « Une rose en Enfer » afin de découvrir un moment bouleversant de sa vie.

L'enquête aux portes de l'Enfer
Source : capture @Jennifer Larcher

Ce sont deux livres qui vous proposent de découvrir une seule affaire qui commence avec la d’une petite fille de 8 ans. Le commissaire Lelion et son équipe plongent au coeur de l’enfer pour tenter de la retrouver au plus vite saine et sauve. Bien sûr, le chemin est semé d’embûches et vous pourrez retrouver Jennifer Larcher dans le second tome baptisé « Une rose de l’Enfer ». En effet, l’auteure a failli être enlevée il y a quelques années et sa participation a été primordiale pour cette à la fois prenante et bouleversante. Vous pouvez retrouver les deux romans sur le site de Jennifer Larcher, ils sont disponibles en numérique et au format papier.

Pourquoi publier ces romans policiers ?

Il aura fallu plus de 14 ans à Jennifer Larcher pour mettre des mots sur ces maux. Au fil des années, la solitude s’est installée au même titre que la douleur d’avoir perdu des proches. Aujourd’hui, elle souhaite utiliser son histoire personnelle pour partager un message concernant les réseaux sociaux et les dangers du web. Malheureusement, derrière un profil sur Instagram, Facebook, un site de rencontres ou encore Twitter, une personne malfaisante peut être présente. Il ne faut pas oublier les affaires comme celles de Michel Fourniret, car elles sont toujours d’actualité et les enlèvements d’enfants n’ont malheureusement pas été éradiqués.

  • Avec Internet, les prédateurs sexuels peuvent traquer plus facilement leur proie, car tous les internautes ne prennent pas des précautions.
  • Les enfants ne sont pas les seuls à être ciblés, les femmes, les hommes, les jeunes, les seniors… Tous les profils peuvent être des proies.
  • Avec ces romans policiers, l’auteure souhaite que les internautes prennent conscience des dangers d’Internet et de tous les réseaux.

Bien sûr, cette histoire a été romancée pour les besoins de la publication de ces deux livres auto-édités. Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur cette auteure, vous pouvez retrouver une sur son site Internet. Vous pourrez alors découvrir le message qu’elle souhaite véhiculer.
J’aimerais que certains parents comprennent que la publication des photos sur des profils publics est dangereuse. Il y a des personnes malveillantes qui rôdent sur Internet, il faut être vigilant à chaque instant.

Une rose en Enfer
Source : capture JenniferLarcher

L’histoire des romans de Jennifer Larcher

Certains se questionnent concernant la publication des deux livres. L’auteure a réalisé un test avec le tome 1 à savoir « L’enquête aux portes de l’Enfer » notamment pour savoir si elle était capable d’écrire cette histoire avec une bonne dose de fiction. Contente du résultat et satisfaite des premiers retours, elle a souhaité plonger au coeur de son histoire pour la raconter avec un peu moins de fiction. L’écriture a forcément été bouleversante puisqu’elle se focalise sur les enlèvements d’adolescents et d’enfants. Si ces derniers ont eu lieu il y a près de 14 ans, il ne faut pas oublier que cela est toujours d’actualité en France et ailleurs.

J’avais besoin de raconter mon histoire, mais le message que je souhaiterais véhiculer est simple : prenez conscience qu’Internet est un outil merveilleux, mais le meilleur côtoie l’horreur.

Vous pourrez donc trouver les deux romans auto-édités très facilement, la version numérique est facturée 2.99 euros et le format papier est à 12.90 euros. Le site propose tous les liens pour les commander sur Amazon, Librinova ou encore La Fnac. Jennifer Larcher tente désormais de se tourner vers l’avenir, mais cet exercice semble difficile.

Je continue mon métier de rédactrice web et peut-être que l’envie me prendra d’écrire un autre roman. Je suis assez spontanée et j’agis en fonction des envies et des coups de coeur. Si j’avais un désir par rapport à ces deux livres, ce serait cette prise de conscience par rapport aux dangers du web. Si je peux aider même une seule personne, je serais déjà comblée. Si les romans ont du succès, je me dirais que j’ai peut-être un peu de talent.


Julien Jimenez

Julien Jimenez

Editeur du site Barbanews.com