Reconfinement : ce serait « une certitude » selon le président du Grand Est, il serait par contre différent

Le président de la région Grand Est, dans un tweet a annoncé que le reconfinement était finalement une certitude selon lui.

Coronavirus
Source : capture Pixabay

Bien sûr, cette information n’émane pas du gouvernement, de Jean Castex ou encore d’Olivier Véran, voire d’Emmanuel Macron. C’est Jean Rottner, le président de la région Grand Est qui a la suite d’une réunion avec son exécutif a partagé quelques informations concernant un éventuel reconfinement. Il a donc la « certitude que nous allons vers un . Différent du premier ». Il faut noter que cela pourrait être validé au vu des chiffres partagés, et surtout de la situation, dans diverses villes.

Confinement ou pas confinement ?

Si certains Français ne se focalisent pas sur cette donnée, d’autres sont relativement inquiets. Un confinement pendant les fêtes de Noël pourrait clairement être désastreux pour le moral des citoyens. Jean Rottner précise dans son tweet qu’il faudra anticiper, écouter, mais également inventer et aider. Il demande alors à tout le monde d’être prêt à cette semaine qui pourrait être assez complexe.

  • Pour que le confinement ne soit pas aussi problématique que le premier, faudrait-il se préparer ?
  • Sur France Info, il a tenté d’étoffer son propos en précisant que si le reconfinement était validé dans 10 ou 15 jours, il faudrait en parler dès maintenant.
  • Selon lui, ce n’est plus un « sentiment, c’est une crainte aujourd’hui ».

Il partage également quelques chiffres qui sont assez inquiétants, il y a plus de 50 000 cas positifs en 24 heures et 12 000 hospitalisations supplémentaires, mais 1800 personnes sont en réanimation. De plus, en une semaine, le seuil de 1000 morts aurait été dépassé. Pour l’instant, nous avons seulement un couvre-feu à partir de 21 heures.

Les chiffres quotidiens sont-ils faux ?

Si vous prenez en compte les statistiques de France Santé Publique, ce sont près de 50 000 personnes qui ont été déclarées positives les 24 heures dernières heures, soit dimanche. Par contre, le Conseil scientifique n’adhère pas à ces statistiques, car la réalité serait clairement différente, avec près de 100 000 cas par jour. Il faut prendre en compte que certains Français n’ont pas la démarche de se faire tester, ils peuvent avoir ou non des symptômes sans suivre le protocole sanitaire.

De ce fait, si certains Français ne sont pas pris en compte dans les statistiques, car ils n’ont pas réalisé un dépistage, il est apparemment légitime de penser que le chiffre réel toutes les 24 heures peut être plus élevé. Dans tous les cas, pour Jean-François Delfraissy, beaucoup de personnes n’auraient pas encore pris conscience de la situation qui semble se dessiner à l’horizon. Il est donc indispensable d’être vigilant et de respecter de A à Z toutes les précautions comme les gestes barrières, le port du masque…


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.