Quelles conditions sont demandées pour assurer un scooter sans BSR ?

La catégorie AM du permis de conduire était autrefois appelée le BSR qui est l’abréviation de Brevet de Sécurité Routière.

Ce dernier garantit un premier accès afin de conduire des véhicules à deux-roues. En plus de former aux bases de la conduite, ce dernier assure également une formation au code la route.

Sachez toutefois que dans le domaine des assurances, il reste possible d’assurer son scooter même si vous n’avez le Brevet de Sécurité Routière.

Découvrez plus de détails à ce sujet dans notre article.

Est-il possible de conduire un scooter sans un permis de conduire ?

Il est vrai qu’en général, pour conduire une ou un scooter, il est impératif d’avoir le permis de conduire qui autorise à circuler sur la route en toute légalité. Toutefois, il existe une loi en qui permet à une catégorie de conducteurs, de rouler en scooters sans que ces derniers aient un permis de conduire. Notez que ces personnes n’ont pas besoin d’une formation précise et doivent donc juste veiller à acheter un scooter et l’utiliser par la suite sans avoir à justifier cela par un BSR ou un AM. En effet, ces derniers nécessitent le suivi d’une formation d’environ 7 heures, assurant le passage d’un examen pour en bénéficier et qui permet notamment :

  • D’apprendre la conduite en circulation ;
  • D’apprendre la conduite hors circulation ;
  • D’apprendre certaines notions théoriques.

Quelles sont les différentes assurances disponibles pour un scooter sans BSR ?

Avant de connaître les conditions pour assurer votre scooter sans BSR, il est important, voire primordial, de prendre connaissance des différentes assurances qui peuvent couvrir votre scooter malgré l’absence de BSR. En effet, ces dernières ne sont pas aussi différentes que les assurances classiques proposées aux scooters habituels.

Ces assurances sont :

  • L’assurance au Tiers ;
  • L’assurance au Tiers plus ;
  • L’assurance tous risques.

L’assurance au Tiers

Il s’agit d’une assurance qui est minimale et obligatoire, comme la garantie de Responsabilité Civile. L’assurance au Tiers prend en charge l’assistance des 50 km, la garantie du casque et permet de vous faire bénéficier d’une défense pénale en plus d’un recours suite à un .

L’assurance au Tiers plus

Cette dernière comprend en plus de ce qui a été mentionné plus haut, des garanties de :

  • Vol ;
  • Catastrophes naturelles (inondations) ;
  • Incidents technologiques ;
  • Incendies ;
  • Actes terroristes.

L’assurance tous risques

En plus de ce qui a été mentionné précédemment, cette assurance prend en charge les différents dommages et accidents qui peuvent avoir lieu, en plus d’avoir la possibilité de l’adapter selon vos besoins et en fonction du type de conducteur de scooter que vous êtes.

Quelles sont les conditions permettant d’assurer son scooter sans BSR ?

Maintenant que vous avez pris connaissance des assurances disponibles pour les scooters sans BSR, il est temps de connaître les conditions qui vont vous permettre d’assurer votre scooter. Notez toutefois qu’en terme d’assurance, le minimum autorisé est la présence de la Responsabilité Civile. Nous tenons également à souligner que la loi en France oblige tout véhicule, même les scooters sans permis, à être assurés sous peine d’amendes.

En ce qui concerne les conditions à respecter pour assurer votre scooter sans BSR, ces dernières sont :

  • Avoir l’âge légal ;
  • Le choix de la formule de l’assurance ;
  • Le coût.

Avoir l’âge légal

En effet, il est impératif de respecter l’âge légal fixé par la loi dans le cadre de la conduite d’un scooter sans BSR. Il est important de souligner que plusieurs lois encadrent cela. Vous pouvez en prendre connaissance notamment auprès de votre assureur.

Le choix de la formule de l’assurance

Nous entendons par là le choix du type d’assurance qui répond à vos différents critères et qui correspond surtout au type de conducteur de scooter que vous êtes. Nous rappelons que l’assurance minimale que vous devez avoir est celle au Tiers.

Le coût

En effet, il s’agit là d’un point important puisque le coût d’une assurance n’est pas à prendre à la légère. Surtout que dans la majorité des cas, des mineurs peuvent avoir le droit de conduire des scooters grâce au BSR. Le meilleur moyen reste de comparer les différents devis proposés afin de choisir celui qui vous convienne le mieux.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.