Pourrons-nous fêter le Réveillon cette année avec ses proches ? Les fêtes de fin d’année ne vont pas être comme les autres !

Il est pour l’instant beaucoup trop tôt pour se focaliser sur les comités possibles ou non pour Noël et le 31 décembre. Si le est toujours d’actualité lors du passage à la nouvelle année, ces questions seront inutiles. Vous serez alors chez vous pour les fêtes et, si vous êtes seul, la situation sera d’autant plus complexe à supporter. Si le couvre-feu est validé, le contexte ne sera pas plus simple puisqu’il sera ordonné pour 21 heures selon les rumeurs.

Olivier Véran assure que la fête ne sera pas normale

Il y a beaucoup de zones d’ombre pour cette fête d’année, mais il y a tout de même une certitude. En effet, les fêtes de Noël et celles du jour de l’An ne seront pas comme celles de l’année dernière. Il faut alors se faire une raison puisque nous devons nous adapter à cause du coronavirus qui fait toujours des siennes dans plusieurs départements français.

  • Lors de son interview accordée au JDD, Olivier Véran estime qu’il ne faut pas envisager de rendez-vous très conséquents avec la famille.
  • Les célébrations de Noël et peut-être du 31 décembre seront réalisées en petit comité.
  • Toutefois, que veux dire petit comité ? 5, 6 ou 10 personnes ?

Si nous partons du principe que le gouvernement recommandait aux Français ces dernières semaines de ne pas être plus de 6 autour de la table lors des rendez-vous familiaux, il y a de grandes chances pour que ce soit aussi le cas pour les fêtes de fin d’année. Ce sont bien sûr des spéculations qu’il faut prendre avec des pincettes.

Le but premier consiste à réduire la pression épidémique

Lorsque le couvre-feu a été instauré, un premier point a été fait une dizaine de jours plus tard. Emmanuel Macron a donc annoncé l’arrivée du saison 2 pour tenter d’endiguer la propagation du virus sur le sol français. Lors de son allocution, il y a quelques jours, il a également précisé qu’un point serait fait à la mi-novembre toujours pour savoir si les mesures prises ont été efficaces. Si les indicateurs sont positifs, les commerces pourraient éventuellement ouvrir leurs portes et le 1er décembre serait alors la date du déconfinement.

Si les indicateurs sont toujours au rouge, il faudra attendre le point du 1er décembre environ pour savoir si le couvre-feu est envisagé ou si le confinement est prolongé, voire si les deux sont mis en place en même temps pour éviter les sorties le soir.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » France » Pourrons-nous fêter le Réveillon cette année avec ses proches ? Les fêtes de fin d’année ne vont pas être comme les autres !