Poupées sexuelles à l’effigie d’enfants : alerté, Amazon a rapidement réagi

Amazon France est au coeur d’une actualité peu réjouissante, mais le groupe a réagi au plus vite afin de supprimer ces poupées sexuelles.

Amazon
Source : capture Pixabay

Vous avez sans doute déjà croisé des poupées sexuelles gonflables pour les hommes et les femmes notamment via des sites coquins. Toutefois, vous pensiez que ces objets montraient seulement des adultes, mais la réalité est bien différente. En effet, cette actualité montre que des poupées sexuelles à l’effigie d’enfants existent et elles sont en vente sur Internet. Certains exemplaires étaient apparemment proposés via France sans que le groupe soit à l’origine de la publication. Des associations ont décidé de l’alerter.

Des poupées sexuelles supprimées du site Amazon

Si les poupées gonflables sont autorisées via des commerces spécifiques, ce n’est clairement pas le cas pour les versions qui sont à l’effigie d’enfants. En effet, comme le mentionne BFMTV, la commercialisation est illégale. Adrien Taquet, le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles a précisé ce lundi que les poupées sexuelles à l’effigie d’enfants avaient été retirées du site Internet Amazon.

  • Amazon France a réagi très rapidement à la suite des alertes émises par les associations.
  • Le groupe a précisé qu’il s’engageait à être vigilant à l’avenir concernant ces produits et leur commercialisation.
  • De nombreux internautes ont été choqués à l’idée de découvrir de telles poupées sexuelles à l’effigie d’enfants sur un site d’e-commerce.
  • Gabriel Serville, le secrétaire de l’Assemblée Nationale a précisé sur son compte Instagram qu’il était estomaqué à la suite de cette découverte.

Il a donc demandé en urgence des explications ainsi que d’éventuelles poursuites judiciaires. Pourquoi des poupées sexuelles à l’effigie d’enfants sont-elles vendues ? Chacun pourra apporter sa réponse, mais il y a de grandes chances pour que des pédophiles puissent acheter ces produits. Adrien Taquet a précisé qu’il fallait bannir cette pédocriminalité de la société, il s’agit selon lui de la responsabilité de chacun. En effet, il s’agit d’une réalité, car les pédophiles sont présents sur le Web à la recherche de la moindre proie. Si certains pensent qu’ils agissent comme Dutroux ou encore Fourniret, il faut savoir qu’ils sont sans doute nombreux à utiliser le Web en créant de faux profils. Certains enfants ont accès librement au Web et aux différents appareils de la maison comme la tablette et le Smartphone.

Une commission indépendante est attendue pour l’automne

Adrien Taquet a le souhait de mettre en place une commission indépendante concernant les violences sexuelles faites aux enfants. Cette annonce a été partagée en août comme le mentionne le journal, mais elle devrait être mise en place à l’automne prochain. Cette affaire a commencé samedi dernier alors qu’une association avait alerté les réseaux concernant une telle vente alors que ce sont des objets illégaux. En effet, vous pouvez retrouver cette interdiction dans le Code Pénal, l’article 227-23 mentionne ces produits qui représentent des mineurs.

Adrien Taquet a réagi au plus vite et il a notamment été salué. Le groupe a donc procédé à la suppression des produits sur son site Internet, mais il est important de noter qu’il n’était pas l’auteur de la fiche de vente, il s’agit sans doute d’un groupe qui utilise le site comme marketplace. Comme peut le montrer Gabriel Serville, vous avez une photo de la poupée sexuelle ainsi que le prix à savoir plus de 990 euros. Heureusement, aujourd’hui, il est impossible de trouver cette annonce et comme le mentionne Adrien Taquet, il est impératif de lutter contre cette pédocriminalité.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.