Philippe de Villiers : c’est vraiment « le bordel » et le tourisme « va mourir »

Philippe de Villiers est en colère et il n’hésite pas à partager son émotion dès qu’il le peut. Selon lui, le gouvernement a engendré le chaos en France.

Philippe de Villiers
Source : capture YouTube

Les Français ont été nombreux à critiquer les méthodes du gouvernement qui n’aurait pas été assez réactif. Alors que certains estimaient que le coronavirus n’était pas dangereux ou contagieux, d’autres comme Agnès Buzyn tentaient de tirer la sonnette d’alarme.

À maintes reprises, les habitants ont pensé à une arnaque et souhaite aussi s’exprimer sur le sujet.

Deux déclarations importantes pour Philippe de Villiers

Lorsque l’homme évoque le monde du tourisme, il maîtrise parfaitement la question puisqu’il est à l’origine du Puy du Fou. Les salariés sont pour l’instant mis de côté puisque tout est au point mort en France mis à part quelques commerces. Le parc d’attractions ne peut donc pas accueillir du public et ce ne sera pas le cas le 11 Mai puisque les rassemblements seront aussi interdits.

Alors qu’il a critiqué le gouvernement puisqu’il a oublié le monde du tourisme lors d’une conférence de presse, son passage sur RMC a été remarqué.

  • Pour Philippe de Villiers, c’est très simple, le tourisme va mourir et c’est le bordel en France.
  • L’homme politique n’a pas été satisfait des réponses faites au sujet du tourisme, car selon lui c’est vraiment un problème.

Le gouvernement semble avancer à l’aveugle face au coronavirus et le manque de réponses peut en agacer plus d’un.

Le gouvernement cherche une date à laquelle il se réunira en visio pour proposer une date à laquelle il nous dira quelle pourrait être la date d’ouverture… C’est le bordel.

Difficile pour l’instant de savoir si la sortie de cette crise sanitaire sera en faveur de la France, mais le pays se retrouve dans un contexte très difficile à maîtriser.

Philippe de Villiers
Source : capture YouTube

Une technostructure aux commandes du pays

Philippe de Villiers ne mâche pas ses mots lorsqu’il évoque le chef de l’État ou les ministres qui peuvent l’entourer.

Je pense qu’on est gouvernés par une technostructure qui manifeste son incurie.

De ce fait, Emmanuel Macron qui est intervenu sur la question du déconfinement aurait tendance à écouter autrui et tous les secteurs en difficulté. Toutefois, dans les coulisses, le son de cloche serait différent et finalement, le chef de l’État pourrait être influencé dans ses choix, ses paroles, ses prises de direction. Pour Philippe de Villiers, il y a de nombreuses inepties puisque nos frontières ne sont pas fermées, l’exécutif aurait menti à propos des masques et aucune décision n’a été prise pour le monde du tourisme qui est sur le point de mourir selon lui.

Philippe de Villiers
Source : capture Twitter

Je vais vous dire quelque chose de grave. On n’en peut plus, on va mourir, le tissu de la France industrieuse est en train de se déchirer et nos gouvernants pensent à se couvrir.

Le schéma dessiné par Philippe de Villiers est donc très pessimiste et même inquiétant.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.