Les vacances d’été à l’origine de la reprise de l’épidémie, des pays plongent dans des situations critiques

Les vacances d’été devraient être réjouissantes, mais elles sont problématiques. En effet, elles pourraient être à l’origine d’une reprise de l’épidémie.

Masque
Source : capture Pixabay

Faut-il fermer les frontières immédiatement ? Était-il judicieux de favoriser les circulations entre les pays ? Certains sur Internet sont convaincus que les efforts réalisés pendant le confinement sont finalement réduits à néant à cause des d’été et de l’ouverture des frontières. Les personnes susceptibles d’être contaminées peuvent donc se rendre sur le sol français et la propagation du virus est alors favorisée. Vous avez sans doute pu constater que de nombreux pays refusent les touristes français ou proposent des confinements de 14 jours avant de pénétrer définitivement à l’intérieur.

Un bilan assez alarmant pour le monde entier

Le coronavirus rythme le quotidien des êtres humains depuis le début de l’année notamment en Chine. Il faut alors apprendre à vivre avec cette maladie, les gestes barrières, le port du masque… Toutefois, le Covid-19 est une maladie mortelle qui a causé près de 600 000 décès depuis le début de la crise et ce sont près de 14 millions de personnes qui ont été contaminées dans le monde entier. Ce bilan assez alarmant a été partagé par l’Agence Presse et il montre qu’il faut être vigilant notamment pendant les vacances d’été.

  • Ce sont 196 pays qui sont frappés de plein fouet par le coronavirus et certains n’ont toujours pas quitté la phase aiguë.
  • Le nombre de contaminations augmente dans certains pays et ils sont menacés par une situation très critique.
  • Les États-Unis sont en première place avec plus de 140 000 morts, le Brésil est à la seconde avec 78 000 décès contre 45 000 au Royaume-Uni.
  • Les pays sont suivis par le Mexique avec 39 000 morts contre 35 000 pour l’Italie.

Les chiffres appellent donc à la vigilance, car le coronavirus n’appartient pas au passé, il est toujours présent notamment en France. Des clusters sont d’ailleurs à l’étude dans plusieurs villes, Marseille et Paris sont surveillées de très près à cause de certains signaux. Ces derniers annoncent une hausse des consultations pour des symptômes liés au coronavirus.

L’Europe opte pour des mesures ciblées

Cela sera-t-il suffisant ? Il est difficile de répondre à cette question, mais les gouvernements européens tentent d’éviter une seconde vague. Ce sont alors des mesures ciblées qui sont mises en place. L’Espagne est face à une situation problématique avec notamment une multiplication des cas en Catalogne et en Galice. L’Angleterre a été frappée de plein fouet par la crise sanitaire, mais les masques sont désormais obligatoires. La recherche d’un vaccin est aussi très active, car ce sera le seul traitement qui permettra d’éradiquer complètement la maladie. Les vacances d’été aux États-Unis sont clairement compromises, car le nombre des contaminations ne cesse d’augmenter notamment dans le sud et à l’ouest.

Vous devez donc être très vigilant si vous décidez de partir en vacances d’été en France ou en Europe. Il est conseillé d’avoir un stock de masques à votre disposition que ce soit pour les versions en tissu ou à usage unique. N’oubliez pas le gel hydroalcoolique, il existe de petits flacons que vous pouvez transporter dans votre poche. Cela vous permet de vous désinfecter les mains dès que vous le souhaitez. Il y a aussi des sprays qui sont parfaits pour les vêtements. Respectez la distanciation sociale d’un mètre et il est conseillé même lorsqu’elle est au rendez-vous de porter un masque. Vous serez ainsi certain de ne pas être atteint par le coronavirus.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.