Les masques DIM seraient toxiques ? Une alerte aurait été lancée aux ministères et aux enseignants

Les ministères, les enseignants, les gendarmes et des associations ont reçu des masques DIM pour lutter contre le coronavirus.

Masque
Source : capture Pixabay / Photo d'illustration

Lorsque la crise sanitaire a commencé, un appel d’offres a été proposé notamment pour permettre à des sociétés de fournir l’exécutif en masques. Plusieurs entreprises ont été sélectionnées dont Corèle et DIM. Toutefois, un article partagé par Reporterre lance un signal d’alarme à cause de la possible toxicité des masques. Il suffit de se focaliser sur la composition et le traitement de ces protections pour comprendre la situation.

Un agent biocide serait présent dans les masques

Pour lutter contre le coronavirus, les masques DIM proposés à de nombreux ministères ont été traités avec de la zéolite d’argent et du cuivre. Toutefois, l’article en question nous apprend qu’il s’agit d’un agent biocide assez problématique puisqu’il est autorisé par la réglementation européenne, mais il y aurait un bémol. En effet, la toxicité aurait été mise en avant par plusieurs études. Toutes les personnes qui portent des masques DIM notamment au gouvernement comme éventuellement Emmanuel Macron seraient invitées à trouver des alternatives selon le fameux article.

  • L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation et du Travail devrait se pencher sur cette situation.
  • Selon les informations du Parisien, l’ANSES devrait réaliser une étude et son avis sera sans doute déterminant pour la suite de l’utilisation des masques DIM.
  • C’est le ministère de la Transition écologique qui serait à l’origine de la demande d’expertise.

Certaines personnes ont tendance à délaisser le masque en tissu puisqu’il est un peu plus facile d’utiliser un masque chirurgical et à usage unique. Vous ne devez pas le laver ou vérifier que le nombre de lavages n’a pas été atteint.

Un agent qui aurait des effets sur le long terme

L’article nous apprend également que le Comité des produits biocides de l’Agence européenne des produits chimiques avait déjà pointé du doigt la zéolite d’argent. Cette dernière pourrait notamment avoir des conséquences sur la reproduction. Le côté toxique ne serait pas valable seulement pour les humains, mais également pour les organismes aquatiques. De plus, nous comprenons avec cet article que les effets sont néfastes, mais sur le long terme. Il faudra donc attendre l’avis de l’ANSES pour savoir si les masques DIM sont réellement problématiques.

Il faut toutefois noter qu’ils respectent la réglementation européenne et ce traitement est aussi autorisé pour lutter contre le développement des bactéries. Il était donc judicieux pour éviter la propagation du . De nombreuses personnes porteraient toutefois ces masques comme les gendarmes ainsi que les enseignants. La plus grande vigilance semble être au rendez-vous au vu des propos partagés dans la presse.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.