Les 12 Coups de Midi : Éric craque en pleine émission !

Après avoir été mise à l'arrêt pendant plusieurs semaines à cause du coronavirus, l'émission « Les 12 Coups de midi » est de retour sur TF1. Avec elle, le maître de midi, Éric, joue à nouveau sa course au record, même si toute la pression commence à le faire craquer.

Éric
Source : TF1

Tous les téléspectateurs du programme espèrent secrètement qu’Éric va bientôt dépasser Christian Quesada. Pourtant, sa réussite ne plaît pas à tout le monde.

Sur les réseaux sociaux, le candidat est accusé depuis de nombreuses semaines d’être avantagé par la production, au point même peut-être de tricher avec eux.

Ce n’est pas une situation facile à vivre pour le breton, qui avait déjà dû se justifier une première fois pour démentir les rumeurs de tricherie particulièrement coriaces.

Éric craque à nouveau en pleine émission

Grâce au record de gains de Christian Quesada qu’il a déjà dépassé, Éric est d’ores et déjà le deuxième plus grand maître de midi de l’émission phare de TF1. Ce midi, mardi 19 mai, le père de famille en était à sa 168e émission, se rapprochant des 193 du prisonnier de la prison de Bourg-en-Bresse.

Même si tout semble aller comme sur des roulettes pour le breton, celui-ci en a toutefois gros sur la patate. En effet, sur les réseaux sociaux, entre deux messages d’admirateurs, les critiques vont bon train.

Globalement, les internautes sont persuadés qu’Éric est avantagé pour faire exploser le record de Christian Quesada. Pire encore, la production de l’émission elle-même serait complice.

Bien que ces accusations ont déjà été démontées par Jean-Luc Reichmann et le maître de midi lui-même, la polémique continue d’enflammer les réseaux sociaux.

À peine revenu de son confinement, qui n’a d’ailleurs pas été de tout repos, Éric commence à être très atteint par tous les doutes qui pèsent sur lui. Pendant l’émission du lundi 18 mai, le candidat a décidé de crever l’abcès et de pousser un coup de gueule à ce sujet.

Ainsi, il a reconnu ne pas avoir une personnalité très extravertie, une chose qui lui est souvent reprochée sur la toile. Néanmoins, comme il le dit lui-même, il reste un homme avec des émotions, même s’il dégage une certaine froideur.

« J’ai ma personnalité, je ne suis pas très exubérant… Ça ne m’empêche pas de ressentir des choses. Je dégage quelque chose d’un peu froid, j’en suis conscient, et ça ne me pose pas particulièrement de problèmes », a-t-il commencé.

Celui qui s’est visiblement entraîné avec sa fille pendant sa quarantaine, ne s’arrête pas en si bon chemin, et continue à se défendre avec plus de vigueur.

Très honnêtement, il confie que les accusations de tricherie sont très dures à vivre pour lui. Manifestement ému par ce qu’il lit sur lui, il tient à revenir sur le fait qu’il n’apprend pas les réponses avant l’enregistrement, ni même qu’il n’a les solutions sur son écran.

« Ce qui me fait un peu de peine, c’est quand on m’accuse de tricher, qu’on me soupçonne d’apprendre les réponses par cœur avant, ce genre de trucs, ou qu’il y a quelque chose d’écrit sur mon écran », confesse Éric lassé.

La polémique sur Éric dure depuis des semaines

Toutes les rumeurs de tricherie et d’avantages, qui sont relayées sur les réseaux sociaux, trouvent aussi leur source dans certains médias qui contribuent eux-mêmes à la polémique.

Eric les 12 coups de midi
Source : Les Douze Coups de Midi (TF1)
  • Fin avril, c’est dans l’émission de Cyril Hanouna « Ce soir chez Baba » que le chroniqueur Gilles Verdez apportait sa Pierre à l’édifice.
  • Comme à son habitude il a tenté de faire le buzz avec ses propos, en assurant que la production posait des questions auxquelles Éric savait répondre.
  • Bien évidemment, cette déclaration a eu l’effet d’une bombe sur internet, puisqu’elle a largement été reprise depuis.

De son côté, Jean-Luc Reichmann essaye de garder le sourire et de faire bonne figure. Le présentateur a notamment déclaré que de telles rumeurs étaient en fait « la rançon de la gloire ».

En un certain sens, Éric partage la vie du comédien de Léo Mattei, puisqu’il a conclu très sobrement qu’il était comme il était, et qu’il ne se referait pas.

Une chose est sûre, le candidat breton est plus motivé que jamais à déplacer le record de Christian Quesada et à marquer l’histoire des « 12 Coups de Midi ».


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.