Le maire de Spiderman Paris espère être expulsé du parti de Macron

0
67

Publié le: Modifié:

Le patron du parti LREM d'Emmanuel Macron a annoncé des mesures visant à expulser Cédric Villani du parti.

Le mathématicien, célèbre pour porter une araignée sur son revers, a refusé de se retirer en faveur du candidat préféré de Macron, dans la course pour devenir maire de Paris.

Benjamin Griveaux est le candidat officiel du LREM mais Villani, qui est député du LREM, mène une campagne rivale indépendante.

Le premier tour des élections locales et régionales étant prévu en mars, Macron a convoqué dimanche Villani pour tenter de le persuader de faire équipe avec Griveaux, mais le non-conformiste Villani a refusé.

Aujourd'hui, le patron du parti, Stanislas Guérini, a déclaré que Villani s'était effectivement exclu du parti LREM et que son expulsion serait officialisée mercredi.

Le ministre Sarkozy poursuit le président sortant

Les espoirs de Macron de remporter la mairie semblent désormais anéantis alors que les électeurs centristes se séparent entre Griveaux et Villani.

Le favori actuel dans les sondages est la titulaire socialiste, Anne Hidalgo. Elle est créditée de 23% des voix. L’ancien ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, représentant le parti de droite LR, occupe la deuxième place avec 20%.

Griveaux traîne à 16%, tandis que Villani est à 10%, derrière le candidat écologiste, David Belliard, à 14,5%.

"Quel est son plan?", A demandé une porte-parole de Benjamin Griveaux, suggérant que si Villani maintenait sa candidature, cela conduirait à la défaite pour lui-même et pour le LREM.

Le candidat écologiste a fait allusion à une sorte d'arrangement avec Villani, en fonction des scores après le premier tour. Villani n'a pas exclu cette idée.

Villani rappelle fréquemment à Macron sa propre trajectoire politique, qui impliquait de créer des perturbations majeures dans le paysage politique alors qu’il poursuivait sa campagne pour devenir président de la France.