La SNCF lance une expérimentation très bizarre : il y a du changement dans les TGV avec ces nouvelles bornes santé !

La SNCF a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure toujours dans l’optique de lutter contre le coronavirus.

TGV
Source : capture Pixabay

Vous avez peut-être pu découvrir des images en provenance du monde entier avec notamment des prises de températures ou des scanners. Le but premier consiste à identifier une forte fièvre par exemple, ce serait susceptible de révéler la présence du . De ce fait, un dispositif pourrait voir le jour prochainement pour les clients qui utilisent le TGV. Afin de lutter contre la pandémie qui prend de l’ampleur dans certaines régions, cette solution peut être intéressante. Il faudra se prêter au test avant l’embarquement et ce sera sur la base du volontariat.

La SNCF propose des bornes santé pour plusieurs gares

Le concept sera alors simple, vous passez par la borne avant de prendre votre train notamment pour savoir si vous avez de la température. Ces bornes seront déployées dans les gares de Lyon et de Paris. Ce format est notamment disponible dès le 21 juillet et il y a des capteurs.

  • Ces caméras thermiques sont alors conçues pour prendre votre température, mais la borne n’est pas obligatoire.
  • La SNCF souhaite bien sûr lutter contre le coronavirus, mais elle veut également savoir si les bornes pourront gérer l’affluence.
  • Par exemple, si un train doit être pris par de nombreuses personnes, le contrôle de la température est-il possible ? Demande-t-il du temps ?

Avec cette expérimentation, la SNCF pourra ainsi étudier les résultats notamment pour savoir si les bornes santé pourront être déployées dans l’ensemble des gares. Comme le révèle la SNCF selon 24, vous avez la possibilité d’utiliser les bornes si vous le souhaitez. Vous pourrez ainsi obtenir votre température. Ces capteurs remplacent finalement le thermomètre avec une prise individuelle. Il suffit de passer le portique et l’information est transmise grâce à ces caméras. Il faut attendre 4 secondes seulement pour que la mesure soit prise, c’est donc un format très sympathique qui ne demande pas forcément un temps considérable. Selon la SNCF, le contrôle n’est pas imposé et ce changement est proposé pour le TGV Inoui.

Le stockage des informations pour le voyageur

Bien sûr, lorsque la SNCF prend votre température, vous vous demandez si les données sont conservées. La réponse est négative puisque les températures ne sont pas enregistrées, la valeur ne s’affiche pas non plus sur l’appareil. Le mode opératoire est beaucoup plus subtil, car il doit permettre de proposer des contrôles pour une affluence plus conséquente. Par exemple, si vous passez le portique et que vous avez une température supérieure à 38.5 degrés, l’accès au TGV ne sera pas refusé. Vous pourrez tout de même prendre celui-ci afin de réaliser le trajet. Certes, si vous avez de la fièvre ou des symptômes liés au coronavirus, il est conseillé de se rendre chez le médecin.

Par contre, les agents de la SNCF reçoivent en amont une notification. Le voyageur sera alors approché par ces derniers lorsqu’il aura franchi le portique pour l’embarquement. Bien sûr, il recevra tout le nécessaire pour la protection à savoir le gel hydroalcoolique ainsi qu’un masque chirurgical neuf qu’il devra porter. Deux possibilités sont ensuite offertes au voyageur, il peut annuler ou reporter son voyage, une solution sans frais lui sera alors proposée pour son billet. Soit, il valide son départ malgré le test avec la borne santé. Vous pouvez donc découvrir cette dernière dès aujourd’hui.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.