La Poste commet 20 000 erreurs par jour, vers une amélioration de la livraison

Vous avez sans doute eu des problèmes de livraison avec La Poste. Le service connaît parfois quelques lacunes problématiques.

La Poste
Source : capture Pixabay

Si vous multipliez les commandes en ligne, vous avez donc déjà eu des livraisons avec le service Colissimo. Ce dernier s’occupe de près de 50 % des livraisons, ce qui n’est pas anodin. Toutefois, les erreurs sont aussi au rendez-vous, ce qui peut forcément agacer l’ensemble des utilisateurs. Il faut toutefois noter que près de 2 millions de colis sont livrés tous les jours, les 20 000 erreurs sont finalement assez faibles par rapport au quota traité. Toutefois, La Poste a l’intention de s’améliorer en transformant son service dédié à la livraison.

Quelles sont les méthodes envisagées par La Poste ?

Les problèmes sont nombreux, vous attendiez un colis et il n’est jamais venu. Il s’est retrouvé à l’autre bout de la à cause d’un mauvais traitement dans les entrepôts. Les facteurs ne laissent pas toujours des avis de passage, les colis sont parfois inscrits comme, étant livrés sur Internet, mais ils ne sont pas présents dans votre boîte aux lettres. Vous pouvez aussi avoir un avis de passe pour le motif « absent » alors que le facteur n’a jamais sonné.

  • Ces mésaventures sont largement connues par les Français puisque vous avez déjà vécu au moins l’une d’entre elles.
  • Les rapports sont donc nombreux notamment sur Internet avec Twitter, les usagers n’hésitent pas à partager leur colère.
  • Après le confinement, la livraison a été de nouveau au rendez-vous avec des traitements conséquents pour l’ensemble de la France.

Le directeur général a pu se confier dans les colonnes du Parisien en précisant que ce sont près de 1.2 million de colis qui sont livrés tous les jours, mais le quota peut aisément grimper à 2 millions pendant certaines périodes. Les erreurs sont donc possibles, mais certaines peuvent être clairement évitées. À la sortie du confinement, le taux était de 2 % alors qu’il était auparavant de 1 %, ce qui correspondait à 20 000 erreurs. De ce fait, lors du déconfinement, le nombre d’erreurs a clairement été multiplié par deux. Les méthodes envisagées sont alors simples, La Poste souhaite travailler sur des colis plus petits qui peuvent rentrer dans les boîtes aux lettres. Cela évitera aux facteurs de déposer des avis de passage.

Améliorer le taux de livraisons en France

La Poste a donc fait savoir qu’elle travaillait avec des spécialistes notamment pour réduire la taille de tous les emballages. En effet, si le colis à livrer est plus petit, il est inutile de sonner ou de le retourner dans les locaux puisqu’il pourra être déposé dans la boîte aux lettres si celle-ci est normalisée bien sûr. Toutefois, certains ne pourront jamais être déposés avec cette méthode puisque les dimensions sont supérieures aux boîtes. La Poste envisage donc de proposer des mails pour valider un horaire précis pour la livraison.

Comme c’est le cas pour d’autres services, cela permet aux facteurs d’être certains qu’ils pourront donner en main propre le colis au client. Des tests sont à prévoir et dès le 1er octobre, cette méthode devrait se généraliser à l’ensemble de la France. De plus, le service pourra se doter d’une nouvelle fonctionnalité, ce que vous pouvez aussi découvrir chez des concurrents. Le livreur peut vous joindre par téléphone avant la livraison pour être certain que vous êtes chez vous ou qu’une personne pourra réceptionner votre colis. La Poste commet donc 20 000 erreurs par jour, mais elle est prête à s’améliorer pour tenter d’optimiser la satisfaction des clients.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.